Un futur marié jugé pour s'être déguisé en nazi

FranceUn Britannique risque une amende pour avoir porté, au cours d'une soirée arrosée en Savoie, un uniforme affichant la croix gammée nazie que lui avait fourni son ami le député conservateur Aidan Burley.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mark Fournier, un Britannique âgé de 36 ans, risque 1500 euros ((1800 francs) d'amende. Motif: lors de son enterrement de vie de garçon le 3 décembre 2011 à Val Thorens, en Savoie, il s'était déguisé en nazi.

Le tribunal de police d'Albertville doit rendre son jugement le 21 janvier 2014, a précisé mercredi le parquet, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

L'affaire avait fait grand bruit dans la presse britannique. Une information judiciaire avait été ouverte quelques mois plus tard par le parquet d'Albertville pour «apologie de crime de guerre ou contre l'humanité», «provocation publique à la discrimination ou à la haine raciale», «port d'uniforme ou d'insigne d'une organisation criminelle contre l'humanité» et «injure à caractère raciste».

Finalement, seul le port illégal d'uniforme a été retenu au terme de l'instruction. Au cours de l'audience mardi, le parquet a requis l'amende maximale pour cette contravention de cinquième classe.

Absence d'intention de violer la loi

Au cours de sa plaidoirie, l'avocat du prévenu, Me Michel Roubaud, a mis en avant l'absence d'intention de violer la loi.

«La loi anglaise ne fait pas du port de l'uniforme "nazi" une infraction spécifique. On a pu le découvrir au regard du comportement du Prince Harry (photographié dans un uniforme évoquant le IIIe Reich en 2005, n.d.l.r.)», a-t-il expliqué.

«Le comportement de mon client ne s'inscrivait pas dans un contexte idéologique mais lui a été imposé par son témoin et ami député dans le cadre d'un enterrement de vie de garçon et dans un contexte d'alcoolisation», a-t-il ajouté.

Avant de porter les insignes nazis, Mark Fournier «a préalablement demandé à son ami député si le port de cet uniforme était interdit en France et son ami lui a dit que ce n'était pas le cas», a affirmé l'avocat.

Licencié de sa société

Diplômé d'Oxford, Mark Fournier a été licencié de sa société à cause de cette «plaisanterie, inadmissible et irresponsable» et n'a pas retrouvé d'emploi depuis, a aussi expliqué Me Roubaud. Il a estimé «injuste» qu'Aidan Burley n'ait pas été poursuivi dans cette affaire, la complicité n'existant pas en matière de contravention.

Aidan Burley avait dû abandonner sa fonction de chargé de mission auprès du Secrétaire aux Transports après ce scandale.

«On ne peut pas qualifier ces actes de blague de potaches», a au contraire estimé Olivier Fernex de Mongex, qui défendait l'association des déportés, internés et familles de disparus.

L'association, qui s'est constituée partie civile, a réclamé 1000 euros de dommages et intérêts. (afp/nxp)

Créé: 18.12.2013, 13h23

Articles en relation

Un «Shazam nazi» pour lutter contre l'extrême-droite

Allemagne Les autorités allemandes planchent sur un projet d'application mobile pour identifier la musique véhiculant des messages néonazis. Plus...

Gurlitt refuse de lâcher son trésor nazi

Allemagne Cornelius Gurlitt, L’octogénaire allemand qui cachait dans son appartement munichois des centaines de tableaux vraisemblablement volées par les Nazis, ne rendra pas les œuvres sans se battre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...