Bienvenue à... «HOLLYWeed»!

Californie«Weed» en anglais désigne la «marijuana», l'«herbe» ou encore le «cannabis». Faisant du bois sacré (hollywood)... l'herbe sacrée.

Les plaisantins ont réussi leur coup avec «HOLLYWeeD»

Les plaisantins ont réussi leur coup avec «HOLLYWeeD» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les célébrissimes neuf lettres géantes blanches formant le mot «HOLLYWOOD» sur les hauteurs de Los Angeles ont été détournées en «HOLLYWeeD», probablement par un ou plusieurs plaisantins voulant fêter la légalisation en Californie du cannabis à usage récréatif, selon des télévisions américaines dimanche.

Des images de la chaîne KABC montrent qu'une partie des deux «O» de «wood» ont été couverts par ce qui ressemble à des draps noirs frappés du signe «peace and love» («paix et amour») transformant les «O» en «e» et formant ainsi le mot «HOLLYWeeD».

«Weed» en anglais désigne la «marijuana», l'«herbe» ou encore le «cannabis».

La police veut sanctionner

La police locale, citée par la télévision KCAL, a indiqué qu'un ou plusieurs individus étaient certainement responsables de cette modification audacieuse et qu'elle comptait bien les identifier grâce aux caméras de surveillance sur le site, lequel n'est pas accessible au public et dont chaque lettre mesure près de 15 mètres de haut.

Il s'agissait probablement de célébrer le fait que les électeurs de Californie ont voté le 8 novembre par référendum pour l'autorisation à usage récréatif de la marijuana, comme c'est déjà le cas au Colorado, en Oregon, en Alaska et dans l'Etat de Washington (nord-ouest) ainsi que dans la capitale fédérale Washington (est).

Les neuf lettres du mot «HOLLYWOOD», sur le mont Lee dans un quartier du nord de Los Angeles, où vivent beaucoup de grands noms du cinéma et de la musique, avaient été rénovées et repeintes en blanc réfléchissant en 2012.

Les lettres géantes avaient été érigées en 1923 pour promouvoir le programme immobilier «Hollywoodland», puis les quatre lettres «LAND» avaient été enlevées dans les années 1940.

«HOLLYWOOD» s'était ensuite délabré jusqu'à ce que neuf donateurs, dans les années 1970, prennent chacun soin d'une lettre pour la rénover.

Un suicide depuis le H

Ce lieu mondialement connu, grande attraction touristique de Los Angeles, avait été menacé de disparition quand les propriétaires des terrains situés à ses pieds ont songé à vendre leurs lots.

Mais Hugh Hefner, le magnat du groupe Playboy, avait contribué à préserver le site en 2010, avec l'aide du gouverneur de Californie de l'époque, Arnold Schwarzenegger, et d'autres célébrités comme Steven Spielberg ou Tom Hanks.

Bien que le public ne puisse pas accéder au site, il avait été le théâtre d'une tragédie en 1932 lorsque l'actrice britannique Peg Entwistle s'était suicidée en se jetant de la lettre H. (afp/nxp)

Créé: 01.01.2017, 21h20

Articles en relation

Hollywood prie pour Carrie Fisher

Etats-Unis L'actrice américaine, qui incarne la mythique princesse Leia dans «Star Wars», luttait toujours pour sa vie samedi au lendemain d'une violente crise cardiaque. Plus...

La légende Zsa Zsa Gabor meurt à 99 ans

Hollywood La star est décédée d'une crise cardiaque. Elle était venue en Amérique de Hongrie en 1936. Plus...

Julia Roberts à son tour dans une série TV

Hollywood La star est la dernière d'une longue liste de vedettes d'Hollywood à rejoindre le petit écran. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 mars 2019.
(Image: Bénédicte) Plus...