Passer au contenu principal

Incendie près de Dijon: reprise du trafic ferroviaire

La ligne ferroviaire de Dijon a été coupée mardi soir suite à un incendie, engendrant de nombreux retards. Mercredi matin, le trafic ferroviaire a été repris.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
AFP

Le trafic a repris sur la ligne ferroviaire de Dijon, coupée mardi soir en raison d'un incendie près de la ville qui a parcouru une vingtaine d'hectares et engendré de gros retards sur une dizaine de trains.

«Le feu est éteint. Les souches et foyers résiduels sont en cours de noyage», a tweeté vers 07H00 mercredi matin le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de Côte-d'Or.

Dans la nuit, 70 pompiers ont limité la propagation des flammes à 20 hectares. L'incendie, survenu dans une forêt à Plombières-lès-Dijon, n'a pas fait de victime ni de dégât matériel, selon la même source.

Jusqu'à sept heures de retard

«Le trafic ferroviaire a repris sur les voies, en vitesse lente», a ajouté le Sdis qui avait demandé la coupure de la ligne ferroviaire, ainsi que celle d'une ligne électrique à haute tension, pour lutter contre les flammes.

Neuf trains de grande ligne étaient concernés, au départ ou à destination de Paris, Lille, Metz, Lyon, Besançon et Mulhouse, mais aussi Berne, Zürich, Bâle et Lausanne en Suisse. Certains ont accusé jusqu'à sept heures de retard au final.

«Les trains bloqués dans les gares de Venarey, Dijon et Blaisy-Bas sont actuellement déroutés pour emprunter un autre itinéraire contournant le lieu de l'incendie», avait annoncé la préfecture en fin de soirée, évoquant aussi une prise en charge pour les passagers de TER également bloqués.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.