Une journée de chasse à l'homme à Boston

AttentatsAlors que le premier suspect tchétchène est décédé à l’hôpital, son frère court toujours. Djokhar Tsarnaev porterait une veste remplie d'explosifs. La police a bouclé un quartier de Watertown.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vendredi, 19h: Chers internautes, 24 heures suspend ce direct minute par minute. Néanmoins, nous continuons à suivre les événements à Boston de très près. Retrouvez toutes les informations de la journée dans cet article.

Vendredi, 18h23: La police prépare «une explosion contrôlée» à Boston, d'après le gouverneur du Massachusetts.

Vendredi, 18h49: La police a passé 60% des maisons du quartier au crible. Mais toujours pas de trace du jeune suspect en fuite.

Vendredi, 18h43: Le suspect décédé aurait déjà été arrêté par le passé, pour avoir battu sa petite amie. Le FBI est en passe de confirmer l'information.

Vendredi, 18h40: Le gouverneur du Massachusetts demande aux habitants de rester cloitrés chez eux.

Vendredi, 18h36: Selon un reporter de NBC, le suspect décédé avait obtenu sa nationalité américaine le 11 septembre dernier.

Vendredi, 18h30: Le suspect décédé a quitté les Etats-Unis l'an dernier pour une période de six mois. Il est allé en Russie et dans un autre pays.

Vendredi, 18h20:Selon Sean Kelly, reporter pour WCVB, les hélicoptères survolent la région de Watertown.

Vendredi, 18h10:Un tweet vient à nouveau d'être publié sur le compte de Dzhokhar Tsarnaev. Il aurait été posté par le suspect lui-même. Son compte a-t-il été piraté ou est-ce réellement lui? Le message dit en effet qu'il appellerait de son UAV qui serait un drone… Ce qui semble plutôt louche !

Vendredi, 18h07: L'avis de recherche du FBI

Vendredi, 18h03: Le président tchétchène Ramzan Kadyrov a déclaré que les deux suspects seraient en réalité Kirghizes.

Vendredi, 17h48: L'oncle des deux suspects, Ruslan Tsarni, demande à son neveu de se rendre.

Vendredi, 17h42: La police de Boston donne un point presse en ce moment même, tandis que l'oncle des deux suspects, Ruslan Tsarni, s'exprime face aux médias.

Vendredi, 17h40: «Nous ne connaissons pas les Tsarnaev, ils n'ont pas vécu en Tchétchénie, ils ont vécu et étudié aux Etats-Unis. Ce qui s'est passé à Boston est la faute des services spéciaux américains», a déclaré Ramzan Kadyrov. «C'est devenu assez typique de lier tout ce qui se passe dans le monde aux Tchétchènes, de blâmer les Tchétchènes, même pour un tsunami», a ajouté le dirigeant de cette république du Caucase russe.

Vendredi, 17h34: Le président tchétchène Ramzan Kadyrov a déclaré vendredi que les frères Tsarnaev, soupçonnés d'être les auteurs de l'attentat de Boston, étaient des inconnus en Tchétchénie, et a rejeté la responsabilité de ce drame sur les services spéciaux américains.

Vendredi, 17h25: AP a publié une vidéo montrant des policiers lourdement armés effectuant des fouilles dans les maisons à Boston:

Vendredi, 17h20: Une maison est encerclée à Watertown. La police et le FBI ont bouclé le quartier.

Vendredi, 17h10: Deux Suisses ont été pris à tort pour les suspects de l'attentat de Boston. Alors qu'ils venaient chercher une amie jeudi soir à l'aéroport de Boston, deux Suisses ont été pris par les autorités pour les suspects du double attentat perpétré lundi. Au final, une demi-heure d'interrogatoire pour les deux Lausannois, dont l'un devait se marier le lendemain.

Vendredi, 17h05: Un joueur vient de poster un tweet en russe sur le compte du suspect Djokhar Tsarnaev. Selon Google Trad, il dirait: «où allez-vous me rencontrer à Londres le 21 Avril?» Rappelons que dimanche aura lieu le marathon de Londres. Le commentaire aurait été retweeté notamment par Djokhar Tsarnaev lui-même. Serait-il actif ou quelqu'un aurait-il piraté son compte??

Vendredi, 17h05: Barack Obama se tient informé de la situation à Boston

Vendredi, 17h02:: CNN annonce que des tirs viennent d‘être entendus à Watertown.

Vendredi, 17h02: Le profil des deux suspects des attentats de Boston se dessine peu à peu, alors que les événements s'accélèrent aux Etats-Unis. Ces deux frères originaire du Caucase russe vivaient en Amérique depuis une dizaine d'années.

Vendredi, 17h00: Les taxis peuvent reprendre du service dans la ville de Boston:

Vendredi, 16h55: Selon le New York Times, la traque va s’étendre jusqu’au Connecticut. Les autorités estiment que le suspect a pu prendre un train vers New York. Le SWAT a fouillé le train mais l'homme était introuvable.

Vendredi, 16h55: Selon les médias américains, les forces spéciales encerclent actuellement une maison dans Watertown, sur Quinby Street.

Vendredi, 16h52: La voiture de marque Honda, de couleur grise et immatriculée dans le Massachusetts, a été retrouvée à Boston, annonce la police dans un communiqué.

Vendredi, 16h50: La police de Boston est à la recherche de la Honda grise. Et demande aux habitants de ne pas s’approcher de ce véhicule.

Vendredi, 16h45: Tamerlan Tsarnaev, mort dans la nuit de jeudi à vendredi, semblait être le sujet d'un essai photographique intitulé «Je boxe pour un passeport», d'un certain Johannes Hirn, rapporte le site 20minutes.ch. Ce photographe le décrit comme un étudiant musulman «très religieux» de l'université Bunker Hill College, à Boston. Il semblerait qu'il voulait devenir ingénieur et avait suspendu ses études pour s'entraîner à la boxe. Selon lui, il avait fui la Tchétchénie avec sa famille dans les années 1990, et avait vécu au Kazakhstan avant d'obtenir un statut de réfugié aux Etats-Unis. Il aurait avoué ne pas avoir d'ami américain et ne pas les comprendre. Il aurait également affirmé qu'«il n'y a plus de valeurs» et que «les gens ne se contrôlent plus».

Vendredi, 16h40:C’est le désert à Boston.

Vendredi, 16h35: La mère des deux suspects des attentats de Boston a été arrêté pour vol en juin 2012, rapporte le Daily Mail. Zubeidat K. Tsarnaeva aurait dérobé pour 1600 francs de vêtements dans un grand magasin nommé Lord & Taylor.

Vendredi, 16h32: Les deux suspects du double attentat à la bombe de Boston, identifiés par la police comme Tamerlan et Djokhar Tsarnaev, ont grandi au Kirghizstan et sont arrivés aux Etats-Unis il y a huit ans, a affirmé sur CNN leur oncle, Ruslan Tsarni. «Je suis là depuis 10 ans, ils sont arrivés après. Deux ans après», a affirmé l’homme, qui dit avoir parlé jeudi à l’aîné Tamerlan, 26 ans, tué quelques heures plus tard par la police. «Je suis désolé qu’il ait fait cela», a dit Ruslan Tsarni à propos de l’attentat qui a endeuillé le marathon de Boston lundi. «C’est fou, c’est pas possible, je ne peux pas le croire. Quand j’ai entendu la nouvelle à la télévision, je me suis demandé comment c’était possible. C’est fou», a-t-il lâché. La photo du tueur:

Vendredi, 16h30: Un homme se présentant comme le père des frères Tsarnaev a clamé l’innocence de ses fils, estimant qu’ils avaient été "piégés". «A mon avis, les services spéciaux ont piégé mes enfants car ce sont des musulmans fervents», a déclaré cet homme, Anzor Tsarnaev, à l’agence Interfax, s’exprimant depuis la capitale du Daguestan, Makhatchkala.

Vendredi, 16h28: Un journaliste français retrouve le compte Twitter de Djokhar Tsarnaev. Le dernier tweet date du 27 décembre.

Vendredi, 16h25: ABC News vient de diffuser des images exclusives. On y voit la voiture utilisée par le jeune fugitif, un SUV qui a été criblé de balles.

Watch More News Videos at ABC | Technology News | Celebrity News

Vendredi, 16h20: Selon le Boston Globe, la police rechercherait une Honda CRV grise avec des plaques du Massachussets numérotées 316 Es9.

Vendredi, 16h15: Une journaliste de Public Radio International s’est rendue compte que le jeune fugitif de 19 ans, Dzhokhar Tsarnaev, était un très bon ami de son neveu. Elle a posté une photo des deux hommes lors d’une remise des diplômes.

Vendredi, 16h10: Selon Le Boston Globe, la police craindrait que le suspect ne porte un gilet rempli d'explosifs. Selon un journaliste de la télévision locale WCVB, les forces de l'ordre redoutent qu'il n'active les explosifs si elles s'approchent trop de lui.

Vendredi, 16h05: Selon le magazine Mother Jones, Tamerlan Tsarnaev, décédé vendredi, aurait posté cette vidéo de prophétie d’Al-Qaïda sur son compte YouTube:

Vendredi, 16h00: Le suspect a-t-il réussi à prendre la fuite? A en croire ce tweet de Josh Elliot, journaliste à ABC News, le suspect aurait échappé au forces de police et se serait enfuit à bord d’une Honda grise.

Vendredi, 15h45: L'officier de police du MIT tué avait 26 ans. Il s'appelait Sean Collier, selon le Boston Globe.

Vendredi, 15h40: D’après le Boston globe, un détonateur a été retrouvé à la morgue sur le suspect tué dans la matinée.

Vendredi, 15h40: Selon AP, le père des suspects, joint par téléphone en Russie, a affirmé que son fils Djokhar est un étudiant en médecine de 2e année accompli et est un «vrai ange». Il a également affirmé qu'il espérait revoir son fils pour les vacances.

Vendredi, 15h35: On commence à avoir des détails sur le décès du frère du suspect en fuite. Selon le site internet de L’Express, la traque de la police a débuté à Cambridge, sur le campus du MIT. Les deux suspects ont volé une voiture et sont partis en direction de Watertown. Le frère aîné, qui portait des explosifs sur lui, est mortellement blessé, et aurait été écrasé par la voiture que conduisait son frère. Il est décédé à son arrivée à l’hôpital.

Vendredi, 15h35: les recommandations de la police de Boston demandant aux gens de ne plus poster de commentaires et de photos de l'assaut semblent avoir eu de l'effet. Les tweets avec des éléments nouveaux se font nettement plus rares depuis plusieurs minutes!

Vendredi, 15h25: Un ancien agent du FBI, interrogé par NBC News, affirme que les suspects avaient un plan de longue date:

Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

Vendredi, 15h15:Toujours sur CBS Boston, l'oncle décrit Djokhar Tsarnaev, son neveu recherché et probablement assiégé, comme un «gentil garçon, silencieux». L’ainé des deux frères, qui est décédé, est lui décrit comme un «loser».

Vendredi, 15h08: Une photo du suspect traqué publiée par le FBI

Vendredi, 15h08: L’oncle des deux suspects se dit «choqué» . «Ils ne méritent pas d'être sur cette Terre», a-t-il déclaré sur CBS Boston.

Vendredi, 15h05:La police a trouvé la maison où se trouve le suspect, affirme des médias sur place. La police de Boston se plaint sur son compte Twitter. La police demande de ne plus tweeter l'activité policière et de ne plus retransmettre d'images en direct Elle souhaite ne pas «compromettre la sécurité des officiers de police en annonçant les localisations des maisons recherchées».

Vendredi, 15h00: Selon le reporter Sean Kelly, la police est sur le toit des immeubles et pointent tous des armes dans la même direction.

Vendredi, 14h55: Selon Itélé, un assaut serait imminent à Watertown.

Vendredi, 14h47: Un assaut sur un groupe de maisons semble sur le point d'avoir lieu. Selon plusieurs médias, la police a encerclé une maison sur Willow Park, à Watertown, où pourrait se trouver le suspect. Un voisin a posté une image de voisins terrés dans le hall de leur immeuble.

Vendredi, 14h40: Toute la population de Boston et de sa banlieue, soit environ un million de personnes au total, a reçu vendredi matin l’ordre de rester chez elle. Tous les transports en commun ont été mis à l’arrêt, les écoles publiques fermées. Des policiers casqués, en tenue de combat, ont pris position dans les rues et sur les toits de certaines maisons de Watertown, dans la banlieue ouest où s’est déroulée avant l’aube la traque des deux hommes.

Vendredi, 14h40: Selon le chef de la police de Boston, Ed Davis, «la situation évolue très vite». «Beaucoup d’informations nous parviennent, nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités fédérales à Washington», a-t-il ajouté. Il a confirmé l'identité des deux suspects. Il s'agit bien de deux frères originaires de Tchétchénie. Celui qui est décédé, Tamerlan Tsarnaev est âgé de 26 ans et celui qui est en fuite,Dzokhar Tsarnaev, a 19 ans.

Vendredi, 14h37:Un nouvel avis de recherche à l’encontre du suspect en fuite vient d’être émis par le centre régional de renseignement de Boston:

Vendredi, 14h36:Vers un troisième suspect? Une troisième personne serait activement recherchée par la police, selon les reporters de NBC:

Vendredi, 14h35: Après la suspension des transports publics, c'est au tour des taxis d'être touchés par les mesures de sécurité.

Vendredi, 14h35: Andrew Kitzenberg, qui habite à deux pas de l'opération, raconte en tweets et en photos le déroulement du face-à-face armé. Il raconte qu'il a été évacué manu militari de son appartement par les forces de sécurité.

Vendredi, 14h30:Après la suspension des transports publics, c'est au tour des taxis d'être touchés par les mesures de sécurité.

Vendredi, 14h21: Un responsable du conseil de sécurité nationale a confirmé vendredi l’identité des deux suspects du double attentat de Boston. Alors que le premier suspect est décédé à l’hôpital, le second court toujours. La piste islamiste est privilégiée par les enquêteurs. Le premier suspect, mort après une fusillade avec les forces de l’ordre, était le propre frère aîné du second suspect, toujours en en cavale. L’homme décédé était âgé de 26 ans et s’appelait Tamerlan Tsarnaev, ont annoncé les autorités américaines. Les deux frères étaient des résidents américains originaires de Tchétchénie. L’identité des deux suspects, d’abord révélée par les médias américains, a été confirmée par un responsable du conseil de sécurité nationale. Les deux frères vivaient aux Etats-Unis depuis plusieurs années, a précisé ce responsable. De sources proches du conseil de sécurité nationale et de la police, on déclare que les enquêteurs se penchent actuellement vers la piste de l’extrémisme islamiste pour expliquer le double attentat.

Vendredi, 14h20: Selon Itélé, les deux frères seraient entrés aux Etats-Unis en 2002 et 2003.

Vendredi, 14h15: Selon le compte twitter de Chuck Todd, reporter à NBC, Le suspect en fuite Dzhokhar Tsarnaev, 19 ans, serait né au Kirghizstan. Son frère, Tamerlan, 26 ans, serait né en Russie. Il avait obtenu son statut de résident en 2007.

Vendredi, 14h10: Selon un Sean Kelly sur twitter, la police aurait dit que l'opération pouvait prendre des heures. Les habitants du quartier ont été invités à rester chez eux et à être patients.

Vendredi, 14h05: Une habitante du quartier, Shawna England, a posté sur Twitter une image de l'opération en cours.

Vendredi, 13h55: Sur son profil Facebook, Djohar Tsarnaev, qui n’affiche que 11 amis, dit avoir une «vision du monde islamique» et assure que sa priorité personnelle est de «faire carrière» et «d’avoir de l’argent».

Vendredi, 13h50: Le suspect abattu s’appelait Tamerlan Tsarnaev, selon NBC News. Il avait 26 ans. Il avait obtenu son statut de résident aux USA en 2007, selon les médias.

Vendredi, 13h50:Selon un tweet du reporter Sean Kelly, un témoin aurait vu des suspects tirer contre la police. Un homme aurait été touché. Un autre aurait pris la fuite en voiture. Le journaliste raconte également que des parents ont vu ces suspects jeter des bombes contre la police à 10 mètres. Ceci alors que les forces de l'ordre venaient d'entrer dans un immeuble, une photo du second suspect à la main.

Vendredi, 13h40:: La police a demandé aux médias de dégager la zone près de Cambridge, où se trouverait l'appartement du second suspect, parlant de «scène dangereuse». «Nous demandons aux gens de rester chez eux, les portes fermées et de n’ouvrir à personne d’autre qui ne s’identifierait pas comme la police», a déclaré Deval Patrick, lors d’une conférence de presse. «Cela s’applique à Watertown, où nous nous trouvons actuellement mais aussi à Cambridge, Waltham, Newtown et Belmont, et pour l’heure à tout Boston».

Vendredi, 13h35: «Nous pensons que Dzhokhar Tsarnaev est un terroriste. Nous pensons que c’est un homme qui est venu ici pour tuer des gens», a déclaré le chef de la police Ed Davis. Il s’exprimait après plusieurs heures d’une traque marquée par des échanges de coups de feu et la mort d’un policier, tué par les deux hommes dans leur fuite. La population de Boston a été appelée à rester chez elle. Tous les transports en commun de la ville ont été mis à l’arrêt, et aucune voiture n’est autorisée à circuler à Watertown, le quartier où les suspects ont été repérés, a précisé la police du Massachusetts.

Vendredi, 13h25: Selon NBC, les deux suspects avaient un passé militaire et seraient venus aux USA dans l'intention claire de tuer des gens. La vidéo du reporter de la TV:

Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

Vendredi, 13h15: Les suspects de l’attentat de Boston, dont l’un a été tué, sont deux frères d’origine tchétchène, affirme NBC News alors que la police était toujours engagée dans une vaste chasse à l’homme. Le suspect en cavale s’appelle Dzhokhar Tsarnaev et est âgé de 19 ans, selon le média américain qui ajoute que les deux hommes étaient résidents américains. La photo du suspect parue sur Twitter.

Vendredi, 13h07: Le commissaire de police Edward Davis indique qu'une «explosion contrôlée» va avoir lieu. «N'ayez pas d'inquiétude», écrit-il sur Twitter.« Ca n'a rien à voir.»

Vendredi, 13h03: La chaîne de télévision NBC a affirmé que les deux hommes seraient deux frères de 19 et 20 ans, et pourraient être originaires de Tchétchénie. Ils se trouvaient depuis un an aux Etats-Unis, selon NBC. Terré chez lui, un habitant de Watertown témoigne sur NBC de la nuit sous haute tension:

Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

Vendredi, 12h50: Selon l’agence AP, les deux suspects seraient originaires du Caucase russe, près de la Tchétchénie. Le fugitif aurait 19 ans, selon la même source. Ils seraient frères et habitaient Cambridge, dans la banlieue de Boston.

Vendredi, 12h45: Des milliers de policiers lourdement armés sont allés de maison en maison vendredi matin dans Watertown, une localité proche de Boston (nord-est des Etats-Unis), menant une vaste traque du deuxième suspect de l’attentat qui a endeuillé lundi le marathon de la ville. Tous les trains et bus ont été mis à l’arrêt dans la région de Boston pour empêcher la fuite du suspect, et les autorités ont demandé à des centaines de milliers d’habitants de plusieurs localités autour de Watertown de rester chez eux. Des habitants de cette banlieue de Boston ont été évacués, et ceux qui ont décidé de rester ont été incités à ne pas ouvrir leur porte, hormis à la police. Plus de 9000 policiers, armés de fusils à pompe et de fusils d’assaut passaient Watertown au peigne fin à la recherche du «suspect numéro 2», l’un des deux jeunes soupçonnés d’avoir commis l’attentat qui a fait trois morts et près de 180 blessés. La traque se concentrait dans un périmètre de 3,8 kilomètres carrés dans Watertown, une banlieue tranquille de quelque 35'000 habitants. Un bus a déposé des agents du SWAT, l'équivalent du GIGN en France, à Watertown:

Vendredi, 12h40: Un suspect aurait été arrêté à Watertown, sans que l’on sache s’il s’agit du fugitif à la casquette. Un journaliste le la chaîne locale WCVB affirme avoir entendu la police crier: «On le tient».

Vendredi, 12h35: La ville de Watertown a été bouclé sur un périmètre de 20 pâtés de maisons. Un impressionnant dispositif policier a été déployé. Les cours ont annulés à l'Université de Boston.

Vendredi, 12h23: Les habitants de l'ouest de Boston et de six localités proches ont été appelés à rester chez eux et tous les bus et trains desservant la ville ont été arrêtés sur ordre du gouverneur Deval Patrick. La prestigieuse université d'Harvard a été fermée pour des raisons de sécurité.

Vendredi, 12h11: Le point sur la situation à Boston alors que le soleil se lève sur la cote est des Etats-Unis.

Un des deux hommes soupçonnés du double attentat de Boston a été tué durant la nuit de jeudi à vendredi dans une localité voisine, alors qu'une vaste chasse à l'homme était en cours peu avant l'aube pour tenter de retrouver le deuxième.

L'homme tué était celui que le FBI avait appelé «suspect numéro 1» qui portait sur les photos une casquette noire, a précisé la police. Le deuxième, celui à la casquette claire, est toujours en fuite, a ajouté la police, qui a publié de nouvelles photos, le montrant avec un sweatshirt gris à capuche.

Vendredi matin, la police a appelé la population de Watertown, où le suspect «numéro 1» a été mortellement blessé lors d'un échange de coups de feu avec la police, à rester chez elle, et à ne pas s'approcher des fenêtres.«Nous pensons que c'est un terroriste. Nous pensons que c'est un homme qui est venu ici pour tuer des gens» a mis en garde le chef de la police de Boston dans une conférence de presse organisée en pleine nuit à Watertown, dans la banlieue ouest de Boston.

La police a même demandé aux habitants de la ville de «rester éloignés des fenêtres». Le suspect «numéro 1» est mort à l'hôpital après un échange de coups de feu avec la police qui avait pris en chasse les deux hommes durant la nuit. Aucune information n'a été divulguée sur son identité.

Vendredi, 11h57: Les trains et bus de la région de Boston à l'arrêt.

Le gouverneur du Massachusetts a ordonné par mesure de sécurité la suspension de tous les transports publics à Boston.

Le tweet de la ville de Boston:

Vendredi, 11h42: Le corps du suspect décédé à l’hôpital présentait des impacts de balles et des blessures dues à une explosion. C’est ce qu’a déclaré un médecin lors la conférence de presse tenue à l’hôpital où l’homme avait été conduit.

Vendredi, 11h35: La police pense que le suspect en fuite est «un terroriste».

«Nous pensons que c'est un terroriste, qu'il est venu ici pour tuer des gens», explique le chef de la police de Boston, Ed Davis.

Vendredi, 11h20: La chaîne NBC souligne les liens internationaux des suspects. Ils étaient entrés légalement aux Etats-Unis il y a un an.

Vendredi, 11h10: Selon la police, le suspect décédé portait une veste d'explosifs. L’engin aurait été déclenchée lors de son arrestation.

Vendredi, 11h02: La police donne pour consigne aux habitants du quartier de n’ouvrir leur porte à personne. Le suspect «armé et dangereux» pourrait vouloir prendre des otages.

Vendredi, 10h52: une vidéo des coups de feu entendus au MIT.


Vendredi, 10h50: Le point sur la situation à Boston

Un suspect dans le double attentat du marathon de Boston a été arrêté tôt vendredi mais est décédé à l'hôpital au moment où la police était toujours lancée dans une vaste traque d'un deuxième homme considéré comme dangereux.

Le chef de la police de Boston, Ed Davis, a annoncé sur Twitter la mort de ce premier suspect ainsi que la poursuite de la traque par la police d'un deuxième suspect «en fuite (...) armé et dangereux». La police a demandé aux habitants de Watertown, près de Boston (nord-est), de «rester éloignés des fenêtres» au moment où elle continuait de donner la chasse au deuxième suspect de l'attentat qui a fait lundi trois morts et près de 180 blessés à l'arrivée du marathon.

Auparavant, le quotidien Boston Globe avait annoncé qu'un premier suspect avait été arrêté à Watertown, lors d'une course-poursuite après le meurtre jeudi soir d'un policier sur le campus du Massachusetts Institute of Technology (MIT), situé à une dizaine de kilomètres de Boston.

Aucune précision n'a été fournie sur les circonstances du décès à l'hôpital du suspect après son arrestation. Les forces spéciales de la police ont bouclé la majeure partie de Watertown dans leur traque du deuxième suspect et un deuxième policier a été blessé dans les opérations, a rapporté le Boston Globe.

Vendredi, 10h45: Le suspect à la casquette blanche est toujours en fuite. Il porte désormais un pull à capuchon gris, rapporte la police.

Vendredi, 10h42: Les autorités confirment lors de leur point presse le lien entre l’action en cours et les attentats de Boston.

Vendredi, 10h35: Une carte circule sur Twitter, replaçant les derniers événements à Boston.

Vendredi, 10h31: Le tweet de la police de Boston

Vendredi, 10h28: La police américaine a confirmé vendredi la mort de l'un des suspects dans l'enquête sur le double attentat de Boston arrêté dans la nuit et annoncé qu'elle poursuivait un second homme. «Un autre est en fuite (...), armé et dangereux», a précisé le chef de la police de Boston Ed Davis sur son compte Twitter.

Vendredi, 10h22: Le chef de la police de Boston confirme la mort du suspect et la poursuite du deuxième.

Vendredi, 10h20: Le tweet du Boston Globe annonçant la mort de l’un des suspects.

Vendredi, 10h12: Les images TF1 du suspect à terre

Vendredi, 10h10: Selon la télévision locale WCVB, c’est le «suspect à la casquette blanche» (sur les images du FBI), qui serait toujours en cavale.

Vendredi, 10h02: Le suspect arrêté est mort selon les médias américains.

Vendredi, 9h59: CNN diffuse des images d’un déploiement massif de policier dans le quartier de Watertown.

Vendredi, 9h54: Les forces spéciales de la police ont bouclé la majeure partie de Watertown dans leur traque du deuxième suspect et un deuxième policier a été blessé dans les opérations, ajoute le Boston Globe.

Vendredi, 9h49: La police s'est lancée à la poursuite d'un deuxième suspect dans une banlieue de la ville où des explosions et des tirs ont été entendus, a annoncé le quotidien Boston Globe.

Vendredi, 9h44: Les images d'un suspect par terre

Vendredi, 9h35: Des habitants du quartier ont affirmé au Boston Globe avoir entendu des explosions. Les policiers auraient évoqués la présence d’engins explosifs «improvisés».

Vendredi, 9h25: «Une opération est en cours dans le quartier de Watertown», communique pour l’instant la police de Boston. Les habitants sont priés de ne pas sortir.

Vendredi, 9h15: le suspect a été arrêté à Watertown, près de Boston (nord-est), lors d'une course-poursuite lancée après le meurtre d'un policier sur le campus du Massachusetts Institute of Technology (MIT), a précisé le quotidien.

Vendredi, 9h: un suspect de l'attentat du marathon de Boston a été arrêté tôt vendredi mais la police était toujours à la poursuite d'un deuxième suspect près de la ville où des explosions et des tirs ont été entendus, a annoncé le quotidien Boston Globe.

Créé: 19.04.2013, 19h11

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...