Passer au contenu principal

Un obus de la 2e Guerre mondiale paralyse l'est parisien

Un obus datant de la Seconde Guerre mondiale a été découvert à proximité de la gare de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, bloquant la gare de l'est.

Les passagers bloqués à la gare de l'est (Mardi 17 février 2015)
Les passagers bloqués à la gare de l'est (Mardi 17 février 2015)
Keystone

Aucun train ne rentre ni ne sort depuis mardi midi à la gare de l'Est, à Paris. Un obus datant de la Seconde Guerre mondiale a été découvert près des voies à Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis. Les habitants du quartier voisin de la Madeleine ont été évacués.

«Depuis 12h10, un obus de la Seconde Guerre mondiale découvert aux abords des voies à Noisy-le-Sec nous contraint à interrompre les circulations grandes lignes et Transilien au départ et à l'arrivée», a prévenu la SNCF par haut-parleurs.

250 kilogrammes

L'obus, d'un poids de 250 kg, a été découvert sur un chantier aux environs de la gare de Noisy-le-Sec. Un périmètre de sécurité de 500 mètres a été mis en place, entraînant l'interruption du trafic à partir et en direction de la gare de l'Est, par où transitent quotidiennement 500'000 voyageurs.

A 14H15, les artificiers sont arrivés pour neutraliser l'engin explosif, mais la bombe n'a pu être désamorcée dans l'après-midi en raison de sa dangerosité.

«Les démineurs sont en train de procéder à son enfouissement pour la faire exploser», a annoncé vers 19h00 la préfecture de Seine-Saint-Denis. L'opération de neutralisation devait avoir lieu «dans la nuit».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.