Un policier sauve un bébé abandonné dans les toilettes

ChineUn nouveau-né a été retrouvé la tête en bas dans un conduit d'évacuation à Pékin. La fillette a pu être secourue.

L'officier de police Qian Feng a sortie la petite fille des toilettes.

L'officier de police Qian Feng a sortie la petite fille des toilettes. Image: /Beijing Tianqiao Police/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un nouveau-né coincé dans le conduit d'évacuation de toilettes publiques à Pékin a été sauvé par la police. Selon le Beijing Times relayé par The Guardian, ce sont les habitants du quartier qui ont averti les autorités après avoir entendu des cris.

La fillette a été retrouvée la tête en bas. «Son corps était en train de glisser dans le conduit. On voyait à peine ses pieds sur le côté», a expliqué Qian Feng, l'officier qui a secouru le nourrisson. Qian Feng, qui pensait d'abord faire intervenir une équipe de sauvetage pour démonter les toilettes, s'est rendu compte que l'opération prendrait trop de temps. Il a alors plongé son bras dans le tuyau et en a extirpé le bébé.

Après avoir été sortie des toilettes, la petite fille a été envoyée d'urgence à l'hôpital. Elle est dans un état stable et ne souffre pas de séquelles. Des traces de sang et de liquides dans les toilettes suggèrent que la mère a accouché sur place avant d'abandonner son enfant. Chaque année, environ 10'000 bébés sont abandonnés en Chine.

(A.BE/nxp)

Créé: 04.08.2015, 12h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.