Il se rend à la police après avoir poignardé un homme

FranceUn Arménien de 41 ans est mort mardi après avoir reçu des coups de couteau à Bourg-lès-Valence dans la Drôme. L'un des agresseurs s'est présenté le lendemain aux autorités.

L'auteur présumé du meurtre s'est rendu mercredi matin à la police de Valence.

L'auteur présumé du meurtre s'est rendu mercredi matin à la police de Valence.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 41 ans a été mortellement poignardé mardi soir à Bourg-lès-Valence (Drôme), tandis que l'auteur présumé des coups de couteau s'est rendu à la police, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

Vers 19H30, l'homme, de nationalité arménienne, promenait son chien quand il a été agressé par deux hommes, a précisé la même source. Blessé par des coups de couteau, le quadragénaire a succombé à ses blessures, selon des sources judiciaire et policière.

Entendant des cris à l'extérieur, son épouse, qui se trouvait dans leur appartement à proximité, a demandé à un de ses fils d'aller voir ce qui se passait.

Couteau retrouvé

Un couteau a été retrouvé à proximité de l'agression, sans qu'il soit possible à ce stade d'affirmer qu'il s'agit de l'arme du crime, a ajouté le parquet.

Les deux agresseurs ont pris la fuite mais mercredi vers 8H00, un homme s'est présenté au commissariat de Valence en déclarant être l'auteur des coups de couteau et a été placé en garde à vue. Le deuxième suspect était toujours recherché par les enquêteurs de l'antenne de la police judiciaire de Valence, chargée de l'affaire.

Un conflit d'ordre privé serait à l'origine des faits. (afp/nxp)

Créé: 24.07.2019, 16h06

Articles en relation

L’auteur de coups de couteau mortels sera soigné, mais pas jugé

Drame familial En proie à des délires psychotiques, l’homme a tué sa demi-sœur en 2017 en France voisine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.