L'homme qui a abattu 6 personnes au Texas s'est rendu

ETATS-UNISLors d'une dispute familiale, un homme a abattu au moins 6 personnes, en majorité des enfants, près de Houston au Texas. Après un face-à-face tendu avec la police, il s'est rendu

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme a tué quatre enfants et deux adultes au cours d'une dispute familiale mercredi au Texas, avant d'être arrêté et placé en détention après un face-à-face tendu avec la police, a-t-on appris de source policière.

Une femme était également entre la vie et la mort après avoir été touchée à la tête à Spring, près de Houston, a indiqué un responsable policier, Ron Hickman, précisant que les adultes abattus sont des hommes.

Avant d'être amenée à l'hôpital, la femme grièvement blessée a pu dire quelle direction le suspect, un membre de sa famille, avait prise en voiture. Les policiers l'ont poursuivi pendant une vingtaine de minutes avant de le bloquer dans un cul-de sac, où il a été encerclé par quelque 50 agents, l'arme pointée sur lui.

L'homme a été arrêté et placé en détention a précisé le bureau du shérif du comté de Harris. Le service de presse n'était pas joignable.

Cette fusillade est la dernière en date aux Etats-Unis, où ces explosions de violence sont récurrentes.

Le président Barack Obama a appelé début juin les Américains à un «examen de conscience» sur les armes à feu, dont le Congrès peine à contrôler la circulation, sous la pression du puissant lobby NRA, qui s'oppose à tout contrôle au nom du port d'armes autorisé par le Deuxième amendement de la Constitution et de la légitime défense. (afp/nxp)

Créé: 10.07.2014, 03h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.