Elle tue ses enfants et tente de se suicider

BelgiqueSecourue après avoir tenté de mettre fin à ses jours, une jeune mère a avoué le meurtre de ses trois enfants en bas âge.

Une tragédie familiale a eu lieu près de Bruges.

Une tragédie familiale a eu lieu près de Bruges. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois enfants en bas âge ont été découverts morts mercredi au domicile familial près de Bruges, dans le nord de la Belgique, peu après la tentative de suicide en voiture de leur mère qui, selon les médias belges, a avoué aux secouristes les avoir tués.

Joint par l'AFP un porte-parole du parquet de Bruges a confirmé l'ouverture d'une enquête pour un triple meurtre, mais refusé de s'exprimer sur les soupçons pesant sur la mère.

«Elle n'a pas encore été interrogée, le juge d'instruction saisi ne veut rien communiquer à ce stade», a déclaré ce porte-parole, Yves Segaert.

Tentative de suicide

Selon les médias locaux, la mère, une infirmière de 30 ans, a été hospitalisée après avoir foncé délibérément en voiture contre le pilier d'un pont autoroutier à une dizaine de km de son domicile, mercredi vers 2h.

Elle a alors avoué aux secouristes qu'elle venait de tuer ses enfants un peu plus tôt dans la nuit, toujours selon les premiers éléments révélés par les médias.

Sur place, dans un lotissement de Varsenare, ont ensuite été découverts les corps sans vie d'une fillette de 4 ans, d'un garçon de 2 ans et d'un bébé de moins de trois mois, a précisé le quotidien flamand «Het Nieuwsblad».

Le porte-parole du parquet a confirmé les âges des enfants.

Selon la chaîne francophone RTBF, le père était présent dans la maison au moment des faits.

(afp/nxp)

Créé: 29.08.2018, 15h30

Suicidaire? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse ! C'est un démarche courageuse et positive», affirme l’association Stopsuicide, dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes : «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...