Le tueur d'Aurora souffrirait de maladie mentale

Etats-UnisL'auteur présumé de la tuerie d'Aurora qui a fait 12 morts et 58 blessés le 20 juillet dans un cinéma lors d'une projection du dernier Batman souffrirait de maladie mentale selon son avocat.

L'avocat de James Eagan Holmes, Daniel King.

L'avocat de James Eagan Holmes, Daniel King. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Daniel King, son avocat commis d'office, participait à une audience consacrée à l'examen d'une requête de vingt organisations de presse demandant la divulgation de documents liés à l'affaire. James Holmes était présent.

L'avocat de Holmes a plusieurs fois fait référence au cours de l'audience à la «maladie mentale» de son client, sans préciser sa nature. «Il a essayé de chercher de l'aide face à sa maladie mentale», a souligné Daniel King à propos de son client.

James Eagan Holmes, 24 ans, suivait une thérapie chez le docteur Lynne Fenton, une psychiatre spécialiste de la schizophrénie. Selon la presse, il lui avait envoyé un carnet détaillant ses projets avant de passer à l'acte.

Désintérêt

Eagan Holmes, qui est accusé d'avoir ouvert le feu lors d'une projection du dernier film de la série Batman, «The Dark Knight Rises», s'est vu notifier 142 chefs d'inculpation, dont 24 pour homicides, 116 pour tentative de meurtre et deux autres chefs annexes.

Pour cette troisième apparition devant la justice, Holmes n'avait pas l'air absent mais a semblé se désintéresser des débats. Il a regardé droit devant lui la plupart du temps sans parler à ses avocats.

Il est apparu à l'audience non rasé, les mains et les chevilles entravées, avec toujours les cheveux teints en rouge-orangé bien qu'en voie de décoloration vers le rose dans certaines zones.

A un moment de l'audience, une femme assise dans la salle s'est levée pour dire qu'elle avait «des informations capitales pour la défense» de Holmes mais que les avocats de la défense ne voulaient pas lui parler. Le juge l'a fait sortir de la salle.

Il a déclaré qu'il examinerait la requête des organisations de presse et qu'il rendrait sa décisions écrite ultérieurement.

Les avocats des 20 organisations ont présenté une motion écrite dans laquelle ils soulignent que la non divulgation des documents relatifs à l'affaire est néfaste à la transparence du système judiciaire et à la compréhension des tenants et aboutissants de l'affaire par le public. Tant le ministère public que les avocats de la défense sont opposés à cette divulgation. Ils estiment que ce serait prématuré, l'affaire étant en cours d'instruction.

(ats/Reuters/nxp)

Créé: 10.08.2012, 06h32

Articles en relation

La psychiatre avait prévenu ses collègues

Fusillade d'Aurora La psychiatre de l'étudiant accusé d'avoir abattu 12 personnes dans un cinéma d'Aurora avait mis en garde ses collègues sur son comportement à risques. Notamment en raison de son échec à un examen important. Plus...

Cent quarante-deux chefs d'inculpation contre le tueur

Fusillade d'Aurora Cent quarante-deux chefs d'inculpation, dont vingt-quatre pour homicides, ont été retenus lundi contre le tueur d'Aurora, dans le Colorado (ouest des Etats- Unis), a indiqué lundi l'accusation. Plus...

Tuerie d'Aurora: James Holmes appelé à comparaître

États-Unis Dix jours après la tuerie qui a fait 12 morts dans un cinéma américain, l'auteur présumé doit être formellement mis en accusation dans la journée. Plus...

«Je suis le Joker, je vais charger mes fusils et tirer sur tout le monde»

Etats-Unis La récente tuerie du cinéma d’Aurora, au Colorado, fait des émules: un homme a été arrêté dans le Maryland après avoir proféré des menaces à son employeur. Un important arsenal a été saisi à son domicile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.