La TV est en panne, les détenus font la grève

ArgentineLes détenus d'une prison de Patagonie se sont mis en grève de la faim pour exiger la remise en service du système de TV câblée avant le début de la Coupe du Monde de football en Russie.

Les fans argentins sont déjà arrivés en Russie.

Les fans argentins sont déjà arrivés en Russie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Redoutant de manquer jeudi le début du Mondial, les détenus d'une prison de Patagonie, en Argentine, se sont mis en grève de la faim pour exiger la remise en service du système de TV câblée. Dans un courrier adressé à la direction du centre de détention situé dans la ville de Puerto Madryn, les pensionnaires mettent en avant que «la télévision par câble est un droit indispensable pour toute personne privée de liberté».

«Cela fait trois jours que cela ne fonctionne pas. Nous avons pris la décision de ne pas recevoir notre ration alimentaire tant que le problème ne sera pas résolu», poursuit le texte. L'Argentine débute son Mondial samedi contre l'Islande, dans le groupe D. (si/nxp)

Créé: 13.06.2018, 07h24

Articles en relation

Le Maroc ou le trio trio USA, Canada, Mexique ?

Mondial-2026 La FIFA tranche ce mercredi à Moscou. On saura qui, du trio USA/Canada/Mexique ou du Maroc, remportera l'organisation du premier Mondial à 48 équipes. Plus...

Alex Miescher: «la Suisse est plus forte qu'en 2010»

Football Secrétaire général de l'Association Suisse de Football (ASF), Alex Miescher est un homme heureux. L'ancien nageur est ravi de l'accueil réservé à l'équipe de Suisse à Togliatti. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.