Il vole une chèvre et prend le métro avec

FranceUne ligne du métro de Paris a été interrompue mardi après l'intrusion de l'homme qui a volé l'animal au jardin des Tuileries.

L'homme voulait dérober plusieurs chèvres.

L'homme voulait dérober plusieurs chèvres. Image: dr/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme a volé une chèvre préposée à l'entretien des pelouses du jardin des Tuileries, près du musée du Louvre à Paris, mardi matin avant de s'enfuir avec le mammifère dans le métro, a-t-on appris de sources concordantes.

Peu après 8h30, le voleur présumé a tenté d'emporter deux chèvres, chargées de brouter les pelouses du côté du Louvre, a indiqué une personne chargée de la surveillance du jardin jointe par l'AFP.

Empêché par des agents, l'homme n'est parvenu à n'emmener qu'un seul des caprins. Il a alors emprunté la ligne 1, qui dessert de nombreux sites touristiques de la capitale. «A 8h39, des agents repèrent un individu avec une chèvre à la station Tuileries», a confirmé la compagnie des transports parisiens RATP.

«Menaçant et agressif»

Devant l'attitude de l'homme «menaçant, agressif, et qui refusait de sortir du wagon», la RATP a alors interrompu le trafic entre les stations Châtelet et Concorde «pour permettre l'intervention de la police».

«La chèvre a ensuite été prise en charge par des agents du jardin des Tuileries, le trafic a pu reprendre sur l'ensemble de la ligne 1 à 8h56», précise la régie de transports. L'homme a été conduit à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris, a indiqué une source policière à l'AFP.

Lundi soir, c'est un lionceau qui a été découvert à bord d'une voiture de luxe sur les Champs-Elysées, lors d'un contrôle de police. (afp/nxp)

Créé: 13.11.2018, 17h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...