Il voulait se marier sur les terres de Daech

JusticeUn Américain risque 20 ans de prison pour avoir tenté de rejoindre Daech en prétendant vouloir se marier en Syrie.

Le jeune Américain et sa fiancée.

Le jeune Américain et sa fiancée. Image: Image Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Américain, qui voulait se rendre en Syrie avec sa fiancée pour se marier sur des terres contrôlées par le groupe Etat islamique (EI), a reconnu avoir comploté en vue de fournir un soutien matériel à un groupe terroriste, a rapporté vendredi le département de la justice. Il risque 20 ans de prison.

La police fédérale FBI avait commencé à enquêter sur le couple quand, en mai 2015, elle a découvert le compte Twitter de la jeune femme, qui faisait l'apologie du groupe djihadiste.

Infiltrés

Des agents sous couverture ont alors rencontré les deux jeunes, qui leur ont avoué leur sympathie pour le groupe Etat islamique et leur projet de partir en Syrie. L'homme de 23 ans et sa compagne de 20 ans ont été arrêtés, alors qu'ils s'apprêtaient à prendre l'avion dans le Mississippi.

L'accusé, qui a plaidé coupable, restera en détention jusqu'à sa condamnation à une date non précisée. Sa compagne, qui a, elle, maintenu son innocence, sera jugée lors d'un procès sans doute en juin. Elle encourt aussi 20 ans de prison. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2016, 07h10

Articles en relation

Le groupe «Andrew Jackson Jihad» change de nom

Musique Fondé en 2004, ce groupe folk-rock se faisait remarquer par ses paroles ironiques. Plus...

Femme et kamikaze: nouvelle ère du jihad

France Lors de l'assaut donné à Saint-Denis, mercredi, une femme s'est donnée la mort. Une première dans le pays. Plus...

Inculpé pour avoir tenté de faire le djihad

Canada Un citoyen de 28 ans encourt jusqu'à 10 ans de prison pour avoir voulu rejoindre un groupe terroriste. Plus...

Pas de nouveaux djihadistes partis de Suisse

Terrorisme Les services de renseignement indiquent que le nombre de combattants partis faire le djihad n'a pas augmenté. Plus...

Le sort de cinq orphelins de djihadistes met l'Australie en émoi

Enfants du djihad Exemplaire, le débat préoccupe les Australiens: faut-il ou non porter secours aux enfants restés bloqués en Syrie après la mort de leurs parents? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.