Un wingsuiter percute un immeuble à Chamonix

FranceUn homme est mort lundi midi en percutant un immeuble à Chamonix, en Haute-Savoie, lors d'un saut en wingsuit.

Interdite un temps, la pratique du wingsuit est réglementée à Chamonix depuis 2013. (Image d'illustration: des wingsuiters au-dessus de Chamonix)

Interdite un temps, la pratique du wingsuit est réglementée à Chamonix depuis 2013. (Image d'illustration: des wingsuiters au-dessus de Chamonix) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un jeune Russe est mort lundi en percutant un immeuble à Chamonix (Haute-Savoie) lors d'un saut en wingsuit, sport extrême consistant à se lancer dans le vide équipé d'une combinaison en forme d'ailes, selon la gendarmerie. Le jeune homme, dont l'âge exact est inconnu, est de nationalité russe, selon les gendarmes. Son parachute ne s'est pas ouvert et il a foncé dans un talus puis dans un immeuble situé près de la déchetterie de Chamonix, lundi vers 13H00.

«Il a percuté un gros chalet de trois étages, qui est neuf mais pas encore habité, en entrée de ville. L'impact est à un mètre du sol», a précisé à l'AFP Jean-Louis Verdier, adjoint chargé de la montagne à la mairie de Chamonix.

Lors d'un saut, les «hommes oiseaux» peuvent atteindre 200 km/h en quelques secondes. Après avoir ouvert leur parachute, certains ont coutume d'atterrir dans un petit champ au-dessus de la déchetterie, tout près du lieu de l'accident.

La victime aurait sauté depuis l'Aiguille du Midi (3.842 mètres), sur le massif du Mont-Blanc, un site accessible par un téléphérique, selon les premiers éléments de l'enquête. La chute a été vue par un témoin.

Pratique réglementée

Le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix (Haute-Savoie) a été chargé de l'enquête.

«On ne comprend pas ce qu'il s'est passé. Ça nous inquiète fortement», a déclaré M. Verdier. «On va réfléchir à des solutions pour éviter ce type d'accident. Ce qui nous inquiète, c'est la mise en danger d'autrui», a-t-il ajouté.

Interdite un temps, la pratique du wingsuit est réglementée à Chamonix depuis 2013. Les adeptes doivent notamment prévenir le PGHM avant chaque vol. En outre, les sauts sont interdits entre 10H00 et 15H00 du 1er juin au 30 septembre pour éviter tout accident avec les parapentistes.

Depuis le début 2016, 35 personnes ont trouvé la mort dans le monde en pratiquant le wingsuit, dont cinq à Chamonix, selon un décompte de l'AFP à partir du site internet du magazine spécialisé Blinc, qui recense tous les évènements de ce type.

On a décompté quelque 2.000 sauts en wingsuit à l'été 2015 depuis le Brévent (2.525 mètres), principal point de départ des «hommes oiseaux» à Chamonix, selon M. Verdier. (afp/nxp)

Créé: 03.10.2016, 16h22

Articles en relation

Un homme mort après un vol en wingsuit

Berne La victime a été retrouvée près de Stechelberg vendredi. Elle n'a pas encore été identifiée. Plus...

Un adepte de wingsuit mortellement blessé

Berne Un adepte de wingsuit a été victime d'un accident vendredi matin à Kandersteg, dans le canton de Berne. Plus...

Nouvel accident mortel de wingsuit dans les Alpes

Haute-Savoie (F) L'homme voulait effectuer une figure mais a heurté un arbre, lundi. Il est décédé quelques minutes après sa chute. Plus...

Un base jumper de 32 ans se tue en Savoie

France Un homme de 32 ans s'est tué samedi soir en Savoie lors d'un saut en wingsuit. Plus...

Un Américain se tue en wingsuit à Chamonix

Haute-Savoie (F) Le haut-lieu de ce sport extrême a fait une nouvelle victime, mercredi. Mi-juin, c'est un Italien qui y avait perdu la vie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.