La famille Khashoggi dément tout arrangement

Arabie SaouditeLes proches de Jamal Khashoggi, assassiné par des agents saoudiens dans l'enceinte du consulat du royaume à Istanbul, nient tout accord financier avec Ryad.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La famille de l'éditorialiste saoudien Jamal Khashoggi a démenti mercredi toute discussion en vue de parvenir à un arrangement avec les autorités saoudiennes. Le reporter avait été tué en octobre par des agents venus de Ryad dans l'enceinte du consulat du royaume à Istanbul.

«Actuellement, le procès se tient et aucune discussion sur un arrangement n'a eu lieu ou n'a lieu» en ce moment, indique Salah, fils de Jamal Khashoggi, dans une déclaration postée sur son compte Twitter. «Les gens qui ont commis et ont été impliqués dans ce crime» doivent «tous être punis», a-t-il ajouté.

Le 1er avril, le «Washington Post», journal auquel collaborait Jamal Khashoggi, avait affirmé que les enfants de l'éditorialiste avaient chacun reçu en compensation des maisons de plusieurs millions de dollars et qu'ils perçoivent chaque mois des milliers de dollars des autorités saoudiennes.

Image ternie

Le meurtre de Jamal Khashoggi a considérablement terni l'image de l'Arabie saoudite et de son jeune prince héritier Mohammed ben Salmane que des responsables turcs et américains ont désigné comme responsable.

Les autorités saooudiennes ont nié que le prince Mohammed, surnommé MBS, ait été impliqué dans le meurtre, attribué par Ryad à des éléments «incontrôlés» du régime. Onze hommes sont jugés depuis janvier devant une cour pénale à Ryad et le procureur général a requis la peine de mort contre cinq d'entre eux. En dépit d'une forte pression du Congrès américain, le président Donald Trump a évité de condamner MBS dans cette affaire.

L'agence officielle saoudienne SPA a indiqué mercredi que le prince héritier avait reçu un appel téléphonique la veille de Donald Trump, au cours duquel les deux hommes ont discuté des relations bilatérales, de questions régionales et mondiales et «des mesures nécessaires pour combattre le terrorisme soutenu par le régime iranien». (ats/nxp)

Créé: 10.04.2019, 16h04

Articles en relation

Khashoggi: Washington sanctionne 16 Saoudiens

Diplomatie Seize Saoudiens ont été frappés d'une interdiction d'entrée aux USA en réaction au meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Plus...

Enfants de Khashoggi indemnisés par Ryad

Arabie saoudite Les enfants du journaliste assassiné ont reçu des maisons et perçoivent une rente mensuelle de la part des Saoudiens. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.