Le fauteuil de Bouteflika peine à trouver preneur

AlgérieLes Algériens ont manifesté pour obtenir le départ de l'ex-président, Bouteflika. Mais aucun n'a fait acte de candidature pour lui succéder.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Aucune candidature» à la présidentielle du 4 juillet en Algérie n'a été déposée au Conseil Constitutionnel, a affirmé dimanche la radio nationale. Cela laisse entrevoir un report du scrutin.

Selon ce même média public, le Conseil constitutionnel doit «statuer» sur «cette situation inédite» lors d'une «réunion» ce dimanche. Il n'a pas fourni d'autres détails ni mentionné de source.

La date limite de dépôt des candidatures a officiellement expiré samedi à minuit. Plusieurs médias comme El Watan (francophone, indépendant) ou encore El Moudjahid (gouvernemental) font de leur côté état d'une candidature, celle d'un militaire à la retraite, Benzahia Lakhdar, un ex-militant du Front de libération national (FLN), le principal parti au pouvoir.

Manifestations massives

Sollicité par l'AFP, le conseil constitutionnel n'était pas joignable dimanche dans la matinée.

L'Algérie est secouée depuis le 22 février par des manifestations massives déclenchées par la volonté du président Abdelaziz Bouteflika de briguer un cinquième mandat.

M. Bouteflika a démissionné le 2 avril sous la pression de la rue et de l'armée, mais les manifestants restent mobilisés, en réclamant le départ de l'ensemble du «système» au pouvoir durant les deux décennies de règne d'Abdelaziz Bouteflika. Ils rejettent la tenue d'une élection présidentielle tant que cette revendication n'a pas été satisfaite. (ats/nxp)

Créé: 26.05.2019, 13h05

Articles en relation

Les avoirs suisses du clan Bouteflika sont dans le viseur d'Alger

Le Matin Dimanche La purge lancée par le chef de l’armée à Alger pourrait déboucher sur une demande d’entraide judiciaire. Plus...

Que cachent les arrestations du clan Bouteflika?

Algérie Trois arrestations dans le clan de l'ancien président algérien donnent à réfléchir. Plus...

Le frère de Bouteflika incarcéré pour «complot»

Algérie Said Bouteflika, ex-puissant conseiller et frère du président algérien déchu Abdelaziz Bouteflika, a été placé en détention. Plus...

L'armée n'écoute pas les revendications

Algérie L'armée reste opposée aux revendications des manifestants concernant la transition vers l'après-Bouteflika en Algérie. Plus...

Les Algériens attendus dans la rue

Afrique du Nord Le peuple algérien descend dans la rue pour un 9e vendredi de suite. Objectif: chasser les personnalités de l'appareil Bouteflika du pouvoir. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.