La femme à l'origine du scandale Petraeus n'est plus consule

AffaireSéoul a annoncé avoir démis de ses fonctions de consule honoraire de Corée du Sud aux Etats-Unis Jill Kelley. Cette femme est au coeur du scandale qui a poussé le directeur de la CIA David Petraeus à la démission.

Jill Kelley

Jill Kelley Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous suivons la procédure en vigueur pour lui retirer la fonction, car il n'est pas souhaitable qu'elle assume ce poste en raison du scandale», a déclaré un responsable du ministère des Affaires étrangères. Jill Kelley, 37 ans, organisatrice de soirées mondaines pour des officiers et hauts gradés militaires américains à Tampa (Floride), avait été nommée consule honoraire en août, sur recommandation de l'ambassade sud-coréenne aux Etats-Unis.

Un consul honoraire n'a pas de responsabilités officielles et n'a droit à aucune immunité particulière. Jill Kelley a cependant affiché sur la plaque d'immatriculation de sa Mercedes l'indication «consule honoraire». Elle a déclenché le scandale qui a poussé à la démission David Petraeus, en allant porter plainte auprès d'un ami du FBI pour des courriers électroniques anonymes qu'elle recevait.

Le FBI a découvert que ces courriels provenaient de Paula Broadwell, la biographe et ex-maîtresse de David Petraeus, jalouse des liens unissant Jill Kelley et le célèbre général. David Petraeus a démissionné le 9 novembre de la tête de la centrale américaine du renseignement.

Le chef de la coalition internationale en Afghanistan, John Allen, s'est retrouvé à son tour pris dans le scandale. Il est visé par une enquête du Pentagone pour une correspondance jugée «déplacée» avec Jill Kelley. Il nie tout adultère. (ats/nxp)

Créé: 27.11.2012, 06h42

Articles en relation

L'ex-maîtresse de Petraeus aurait «honte»

Etats-Unis Paula Broadwell dont la révélation de la liaison avait entraîné la démission du directeur de la CIA, ressent de la «culpabilité» et serait «anéantie» par l'affaire, a confié son frère à un tabloïd américain. Plus...

Les deux femmes ont effectué des visites à la Maison-Blanche

Affaire Petraeus Les deux femmes protagonistes du scandale qui a coûté sa place au chef de la CIA David Petraeus, ont effectué plusieurs visites à la Maison-Blanche depuis le début du mandat de Barack Obama en 2009. Plus...

Petraeus sort de son silence après sa démission

Témoignage L'ancien chef de la CIA sort vendredi de son silence en témoignant à huis-clos devant le Congrès américain sur l'attentat meurtrier du consulat de Benghazi en Libye le 11 septembre. Plus...

La maîtresse détenait des documents top secret

Affaire Petraeus Des informations classées secret-défense ont été retrouvées dans un ordinateur utilisé par Paula Broadwell, ancienne maîtresse de David Petraeus, contraint à la démission de la CIA à cause de cette liaison. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.