Des femmes enceintes accros aux opiacés

Etats-UnisDe plus en plus de femmes enceintes américaines deviennent accro aux opiacés, selon un rapport.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le nombre de femmes enceintes accros aux opiacés a été multiplié par quatre aux Etats-Unis en l'espace de 15 ans, selon des statistiques officielles rendues publiques jeudi. Cela confirme l'ampleur de la crise de santé publique que connaît actuellement le pays.

Un rapport des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), inédit à l'échelle nationale, révèle «des hausses importantes» entre 1999 et 2014 «dans les 28 Etats disposant de données». «Ces chiffres mettent en avant l'impact dévastateur de la crise des opiacés sur les familles à travers les Etats-Unis, y compris chez les plus jeunes», a commenté le directeur des CDC Robert Redfield.

«Conséquences terribles»

«Une addiction non traitée aux opiacés durant la grossesse peut avoir des conséquences terribles», a-t-il ajouté. Les risques de mortalité maternelle et infantile et de naissance prématurée sont notamment accrus.

Les bébés nés de femmes ayant abusé d'opiacés au cours de leur grossesse développent par ailleurs souvent la même addiction. Ils doivent subir un sevrage douloureux appelé syndrome d'abstinence néonatal.

«L'utilisation d'opiacés chez les femmes enceintes constitue un problème majeur de santé publique», souligne le rapport des CDC. Le taux de femmes souffrant d'addiction aux opiacés lorsqu'elles arrivent à l'hôpital pour accoucher «a augmenté de 1,5 pour 1000 en 1999 à 6,5 en 2014», selon le document, qui ne précise pas les types d'opiacés concernés.

Les Etats-Unis font actuellement face à une grave crise d'addiction aux opiacés -parmi lesquels des antidouleurs comme l'oxycodone ou l'héroïne- à l'origine de 42'000 décès en 2016. Les CDC pointent notamment du doigt les médecins prescrivant trop d'opiacés et appellent à redoubler d'efforts pour empêcher les femmes enceintes de développer une addiction et les aider à se faire soigner. (ats/nxp)

Créé: 10.08.2018, 02h31

Articles en relation

Les overdoses en hausse, les dons d'organes aussi

Etats-Unis Les overdoses rattrapent les accidents de la route comme sources d'organes aux Etats-Unis, à cause de l'épidémie des opiacés. Plus...

Trump évoque la peine de mort contre les trafiquants

Drogue Le président américain présente son plan de lutte contre les opiacés, avec la volonté affichée d'encourager le recours à la peine de mort contre certains trafiquants de drogue. Plus...

La crise des opiacés s'aggrave aux Etats-Unis

Drogues Les surdoses d'héroïne, de fentanyl ou d'antidouleurs ont explosé, selon un rapport. Une augmentation de 30% a été enregistrée en un an. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.