Fermeture de Fessenheim «irréversible»

France voisineLa plus ancienne centrale française, très critiquée pour sa vétusté, doit normalement fermer à la fin de l'année.

Le site de Fessenheim a redémarré lundi son réacteur numéro 2.

Le site de Fessenheim a redémarré lundi son réacteur numéro 2. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le principe de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin près de Bâle, au moment de la mise en service de l'EPR de Flamanville est «irréversible». Le secrétaire d'Etat à la transition écologique Sébastien Lecornu l'a réaffirmé jeudi.

Il a fait cette déclaration sur France Inter peu avant son départ pour le site de Fessenheim, en Alsace, où Sébastien Lecornu doit rester jusqu'à vendredi. Ce dernier doit se rendre dans la région Grand Est ainsi qu'en Allemagne dans le cadre d'une réunion du comité de pilotage pour l'avenir du territoire de Fessenheim.

Ce principe figure dans la loi avec un plafonnement des capacités nucléaires qui empêche de faire fonctionner en même temps Fessenheim et Flamanville (nord-ouest). Pour l'heure, le démarrage de cette dernière est prévu à la fin de l'année pour une mise en service commerciale en 2019, mais le groupe électrique EDF a annoncé mardi des défauts de soudure.

Une expertise a été lancée pour analyser les causes et la nature des écarts, selon EDF. A l'issue de cette procédure, l'électricien sera en mesure de préciser si un ajustement du calendrier et du coût du projet seront nécessaires. «J'attends que l'on puisse quantifier les retards potentiels», a déclaré Sébastien Lecornu sur France Inter. Le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a par ailleurs précisé jeudi que la centrale de Fessenheim était en matière de sûreté «en bonne position».

Population à protéger

«Il y a l'irréversibilité du principe (...) mais ça doit s'accompagner de mesure de protection pour les collectivités territoriales, pour les salariés bien évidemment, pour les sous-traitants», a ajouté Sébastien Lecornu, concernant Fessenheim. «La question sociale est dans le cœur de la transition écologique», a insisté le secrétaire d'Etat, qui s'était déjà rendu sur place en janvier dernier.

Le ministère de la Transition écologique a en outre souligné que «des discussions» étaient «en cours entre le gouvernement français et EDF sur les paramètres déterminant la date de mise à l'arrêt de Fessenheim, qui doit intervenir préalablement à la mise en service de l'EPR de Flamanville».

Le site de Fessenheim a redémarré lundi son réacteur numéro 2 après presque deux ans d'arrêt en raison d'une anomalie sur un générateur de vapeur.

(ats/nxp)

Créé: 12.04.2018, 11h30

Articles en relation

Grève à la centrale nucléaire de Fessenheim

France Les salariés veulent peser sur les négociations relatives à la reconversion de la centrale, non loin de Bâle, qui doit être mise à l'arrêt vers fin 2018. Plus...

Fessenheim reprend partiellement son activité

France La centrale nucléaire française située dans le Haut-Rhin était à l'arrêt depuis le mois de juillet pour des opérations de maintenance. Plus...

Hulot assure que Fessenheim sera fermé

France Le nouveau ministre de l'Ecologie a déclaré que la centrale nucléaire ne sera pas prolongée. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.