Passer au contenu principal

La fiancée de Khashoggi implore l’ONU à Genève

Hatice Cengiz a réclamé ce mercredi une enquête internationale et appelé la Suisse à sanctionner Ryad.

Hatice Cengiz, fiancée turque du journaliste saoudien Jamal Khashoggi tué à Istanbul. Ici lors de son intervention à l'ONU.
Hatice Cengiz, fiancée turque du journaliste saoudien Jamal Khashoggi tué à Istanbul. Ici lors de son intervention à l'ONU.
Magali Girardin /EPA

Un long silence. Comme pour retenir ses larmes, éviter que sa voix ne se brise. Puis enfin, les mains jointes pour se donner du courage, elle répond à la question posée: «Le meurtre de Jamal, il m’est difficile d’en parler. À chaque fois, je revis ces moments d’angoisse, quand mon fiancé ne ressortait pas du consulat saoudien. Quelque chose n’allait pas, mais je le croyais vivant. Ce matin-là, nous avions commencé la journée en pensant célébrer notre mariage. Longtemps j’ai refusé de croire qu’il avait été assassiné. Mardi, cela fera neuf mois. La rapporteuse spéciale de l’ONU réclame une investigation internationale. Il serait temps!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.