Passer au contenu principal

Fillon ou la revanche d’un ombrageux second

En devenant le champion de la droite en 2017, le Sarthois réalise une ambition secrète. Sa biographe témoigne.

François Fillon
François Fillon
AFP

L’ombrageux François Fillon sourit: il tient sa revanche. Lavé, l’affront du président Sarkozy, qui le traitait de «collaborateur» quand il était à Matignon! Oublié, l’épisode désastreux d’une présidence de l’UMP disputée à Jean-François Copé, seule victime de cette chicaya indigne! Effacés, les soupçons de manœuvres pour écarter Sarkozy de la course en accélérant le cours des affaires! L’éternel second de la droite s’impose enfin comme le candidat à la présidentielle de 2017, porté «par une vague» qui a balayé des sondages humiliants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.