Fillon et Sarkozy ont déjeuné ensemble

FranceL'ancien président a tenu à apporter son soutien au candidat des Républicains à trois jours du premier tour de la présidentielle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Francois Fillon et Nicolas Sarkozy se sont rencontrés jeudi matin en tête-à-tête pour marquer l'unité de la droite à trois jours du premier tour de la présidentielle. Les deux hommes ont pris le petit déjeuner durant une heure au domicile de l'ancien président.

L'information a été confirmée par l'entourage du candidat des Républicains François Fillon, confirmant une information des médias BFM TV et RTL. «Compte tenu de la gravité des enjeux, de l'importance de cette élection, il m'est apparu que tous les signes de rassemblement devaient être donnés», a déclaré l'ancien chef de l'Etat sur RTL.

«Je soutiens la candidature de François Fillon. C'était normal qu'on parle, qu'on discute, qu'on se voie et que tous ceux qui m'ont fait confiance ou qui ont voté pour moi sachent que je considère que, pour la France, compte tenu de l'importance des enjeux et des problématiques que nous avons à affronter, pas une voix ne doit manquer à François Fillon», a ajouté Nicolas Sarkozy.

Ce dernier, qui avait déjà marqué le 7 avril dernier son soutien à François Fillon, fragilisé par ses ennuis judiciaires, a appelé mardi les électeurs de la droite et du centre à voter sans «états d'âme» pour son ancien premier ministre. «C'est un message d'unité, d'union, de mobilisation», selon l'entourage de M. Fillon.

Alain Juppé, pourtant très critique envers le candidat, s'est également affiché avec François Fillon mercredi lors d'un déplacement à Paris au nom de cette même unité de la droite. (ats/nxp)

Créé: 20.04.2017, 11h25

Articles en relation

Fillon fait du pied aux Français de Suisse

Présidentielle Le candidat des Républicains demande aux Français résidant l'étranger de se mobiliser à quelques jours du premier tour. Plus...

Les élus suisses jugent la France dans un état décadent

Elections françaises Macron est qualifié «d’ectoplasme» ou de «valise vide». Fillon émerge comme le choix par défaut en dépit de ses casseroles. Plus...

Crachat sur une journaliste à un meeting de Fillon

France Les relations sont tendues entre les militants du candidat à la présidentielle et les représentants des médias. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.