La Floride veut la peine de mort pour le tireur

Fusillade de ParklandLe jeune homme qui a fait 17 morts dans un lycée de Parkland comparaît mercredi. La peine de mort devrait être requise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les procureurs de Floride ont annoncé mardi leur intention de requérir la peine de mort à l'encontre de Nikolas Cruz, le tireur qui a fait 17 morts il y a un mois dans un lycée de Parkland.

M. Cruz, 19 ans, doit comparaître mercredi pour sa mise en accusation formelle. Il est accusé de 17 meurtres avec préméditation. Ses avocats ont fait savoir qu'il accepterait de plaider coupable contre la garantie de ne pas être exécuté. Une négociation de peine reste théoriquement possible malgré l'annonce des procureurs mardi de privilégier la sentence capitale.

Sain d'esprit

La date du procès de M. Cruz, conditionné au fait qu'il soit déclaré suffisamment sain d'esprit pour être jugé, n'a pas encore été fixée. Michael Satz, procureur du comté de Broward, s'est dit convaincu que l'accusation démontrerait que les homicides de Cruz étaient «particulièrement odieux, atroces et cruels».

Le jeune homme, ancien élève du lycée qu'il a attaqué avec son fusil d'assaut, avait été interpellé peu après sa fusillade, qu'il n'a pas cherché à nier. Un mois jour pour jour après la tuerie qu'il a perpétrée, des dizaines de milliers d'élèves américains vont mercredi quitter 17 minutes leurs salles de classe en hommage aux victimes, un acte qui se veut aussi être un appel vers les élus afin qu'ils agissent contre la prolifération des armes à feu.

(afp/nxp)

Créé: 13.03.2018, 19h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...