Un fonds pour préserver le patrimoine en péril

Abou DhabiLa conférence d'Abou Dhabi souhaite réunir au moins 100 millions de dollars pour mettre en place ce siège

La conférence d'Abou Dhabi est réunie depuis vendredi.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une conférence internationale réunissant des représentants d'une quarantaine d'Etats et d'institutions privées s'est engagée samedi à créer un fonds financier et un réseau de refuges pour protéger le patrimoine en péril en période de conflit.

Ces deux engagements sont contenus dans la «Déclaration d'Abou Dhabi», adoptée par consensus en présence du président français François Hollande, de l'homme fort des Emirats arabes unis Mohammed ben Zayed Al-Nahyane et de la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova.

Réunie depuis vendredi, la conférence d'Abou Dhabi a été convoquée à la suite d'une série de destructions commises ces dernières années par des djihadistes en Irak, en Syrie, au Mali et en Afghanistan.

«Nous nous engageons à poursuivre deux objectifs ambitieux et pérennes pour garantir la mobilisation de la communauté internationale en faveur de la sauvegarde du patrimoine», affirme la déclaration approuvée par les participants.

Financer des actions préventives

D'une part, «la constitution d'un fonds international pour la protection du patrimoine culturel en péril en période de conflit armé, qui permettrait de financer des actions préventives ou d'urgence, de lutter contre le trafic illicite de biens culturels, ainsi que de participer à la restauration de biens culturels endommagés».

D'autre part, «la création d'un réseau international de refuges pour sauvegarder de manière temporaire les biens culturels mis en péril par les conflits armés ou le terrorisme, sur leur territoire, (...) dans un pays limitrophe, ou, en dernier ressort, dans un autre pays, en accord avec les lois internationales à la demande des gouvernements concernés».

M. Hollande a confirmé que le siège du fonds financier serait à Genève et que l'objectif était de réunir au moins 100 millions de dollars (93,7 millions d'euros), dont 30 seront versés par la France.

Si l'objectif de 100 millions de dollars est dépassé, «nous ne nous en plaindrons pas et nous ne nous refuserons aucun geste supplémentaire», a déclaré le président français. (afp/nxp)

Créé: 03.12.2016, 12h01

Articles en relation

La Suisse propose un abri pour les biens culturels

Abou Dhabi Le site existe dans le canton de Zurich mais il est vide. Aucune demande n'a en effet été faite par les pays concernés. Plus...

Alliance pour préserver le patrimoine en péril

Abou Dhabi Une conférence internationale débute vendredi, visant à empêcher la répétition des destructions par les djihadistes . Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...