Un footballeur kurde visé par des coups de feu

AllemagneLa voiture de Deniz Naki, footballeur allemand, a été touchée par une balle la nuit dernière. L'homme est connu pour ses positions en faveur des kurdes.

Deniz Naki a été condamné en avril 2017 pour «propagande terroriste».

Deniz Naki a été condamné en avril 2017 pour «propagande terroriste». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice allemande a annoncé avoir ouvert une enquête pour tentative de meurtre après qu'un joueur de football professionnel connu pour ses positions pro-kurdes, a été visé par des coups de feu dans la nuit.

Les faits se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi, alors que Deniz Naki, un Turco-Kurde de 28 ans, roulait en voiture sur une autoroute près de sa ville natale de Düren, dans l'Ouest de l'Allemagne. Plusieurs coups de feu ont été tirés dans sa direction en provenance d'une voiture break noire, sans l'atteindre. «J'aurais pu mourir, ce n'est pas passé loin», a déclaré la victime au quotidien Die Welt.

«Une balle a touché une fenêtre, l'autre est passée près d'un pneu», a-t-il ajouté, ajoutant avoir eu «la peur de sa vie». «Je pense qu'il s'agit ici d'une affaire politique, je suis une cible permanente en Turquie parce que je défends des positions pro-kurdes», a-t-il dit au site internet de l'hebdomadaire Der Spiegel.

Propagande terroriste

Ce footballeur kurde né en Allemagne avait été condamné en avril 2017 par un tribunal turc à une peine d'un an et demi de prison avec sursis pour «propagande terroriste». Attaquant du club d'Amedspor (3e division turque), il était poursuivi pour avoir critiqué sur les réseaux sociaux les opérations des forces de sécurité turques contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), un groupe classé «terroriste» par Ankara et ses alliés occidentaux.

Il avait également appelé à la fin des combats qui ensanglantent le sud-est à majorité kurde de la Turquie lors d'une interview. La commission disciplinaire de la fédération turque avait qualifié cette initiative de «propagande idéologique» contraire à «l'esprit sportif».

Le gouvernement islamo-conservateur turc, qui a promis «d'éradiquer» le PKK, multiplie les poursuites pour «propagande terroriste» contre les critiques de sa politique et les soutiens à la cause kurde, journalistes, opposants ou simples citoyens.

Sur le plan sportif, Deniz Naki a d'abord joué dans les équipes nationales de jeunes de l'Allemagne avant de proposer ses services à la Turquie, où il n'a pas été retenu en sélection nationale. Le joueur a évolué entre 2009 et 2013 en deuxième division allemande, au FC St. Pauli, un club de Hambourg, et à Paderborn. (si/nxp)

Créé: 08.01.2018, 12h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...