La foudre a désactivé le pilotage automatique

Accident d'avion à MoscouAprès avoir examiné la boîte noire du Soukhoï Superjet 100 qui s'est écrasé début mai, les enquêteurs ont trouvé des traces de brûlures à l'extérieur de l'avion.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La mise hors service du pilotage automatique et de probables erreurs des pilotes sont à l'origine de l'embrasement d'un Soukhoï Superjet 100 de la compagnie russe Aeroflot début mai à Moscou, qui avait fait 41 morts, ont annoncé vendredi les enquêteurs.

Quinze minutes après le décollage

Les enquêteurs, qui ont examiné les boîtes noires de l'appareil fabriqué en 2017, ont indiqué dans un rapport avoir trouvé des signes de brûlures sur l'extérieur de l'avion indiquant qu'il avait été frappé par la foudre.

Selon eux, le pilotage automatique a été mis hors service une quinzaine de minutes après le décollage de l'appareil de l'aéroport Cheremetievo de Moscou à destination de Mourmansk, dans l'Arctique russe.

Les avions sont conçus pour être capables de voler sans pilote automatique et même s'ils sont frappés par la foudre, soulignent les enquêteurs, qui signifient implicitement que des erreurs de pilotage ont joué un rôle dans la catastrophe.

Nombreuses erreurs évoquées

Dès le début de l'enquête, des sources avaient évoqué une série d'erreurs: un décollage en face de l'orage, le choix de revenir à l'aéroport en urgence au lieu de brûler le kérosène en vol et un atterrissage à trop grande vitesse qui a fait rebondir l'avion.

Sur les 78 passagers et membres d'équipage, 41 sont morts dans l'incendie qui a suivi l'atterrissage. Les deux pilotes ont survécu, ainsi que la plupart des passagers installés à l'avant de l'avion.

Le Superjet 100, premier avion civil conçu par la Russie post-soviétique, était une source de fierté pour le pays à son lancement en 2011, mais il peine à convaincre en dehors du marché russe en raison de problèmes de fiabilité. (afp/nxp)

Créé: 14.06.2019, 21h44

Articles en relation

Les pilotes mis en cause dans l'accident d'avion

Russie Les enquêteurs russes penchent plutôt vers des erreurs des pilotes pour expliquer l'accident d'avion, dimanche à Moscou. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.