Passer au contenu principal

Attentats de ParisLes Français trouvent que Hollande a été à la hauteur

Une grande majorité des Français approuvent les actions prises ou annoncées par leur Président après les attentats de vendredi.

Pour trois Français sur quatre, les réactions de François Hollande aux événements meurtriers ont été "à la hauteur". Une grande majorité approuve aussi les décisions annoncées. (Image - 17 novembre 2015)
Pour trois Français sur quatre, les réactions de François Hollande aux événements meurtriers ont été "à la hauteur". Une grande majorité approuve aussi les décisions annoncées. (Image - 17 novembre 2015)
Keystone

Les trois quarts des Français (73%) jugent que François Hollande a été «à la hauteur» des événements après les attentats et ils approuvent à une très large majorité les mesures proposées par le chef de l'Etat en riposte, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien/Aujourd'hui en France.

25% des Français jugent que le président de la République a été «tout à fait» et 48% «plutôt» à la hauteur. 26% pensent qu'il ne l'a pas été et 1% ne se prononce pas. Sans surprise, les jugements sont beaucoup plus positifs chez les sympathisants de gauche (90%) mais sa réaction est également majoritairement approuvée à droite (63%).

Parmi les mesures annoncées par François Hollande devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles, ils approuvent à 91% l'élargissement des possibilités de déchéance de la nationalité française, à 89% la création de 5'000 emplois supplémentaires de policiers et de gendarmes et à 84% le fait de faciliter les règles de la légitime défense pour les policiers.

76% des Français estiment aussi que l'appel à l'union nationale «est une bonne réponse car cela montre que la démocratie est plus forte que le terrorisme». A l'inverse, 24% y voient «une mauvaise réponse car c'est une manoeuvre politicienne hypocrite».

Les frappes contre Daech gagnent des partisans

Par ailleurs, 81% des personnes interrogées (+20 par rapport à septembre) approuvent les frappes aériennes contre Daech en Syrie (contre 18%) même si 63% jugent qu'elles vont «contribuer à davantage exposer» la France à des risques d'attentats.

Les Français sont également majoritairement favorables (62% contre 38%) à ce que la France participe à une intervention militaire au sol en Syrie, ce qu'exclut l'exécutif.

Interrogés sur les sentiments (deux réponses possibles) qu'ils éprouvent après les attentats de Paris, 57% répondent «la colère», 40% «la peine», 31% «la solidarité» et 13% «la peur».

Sondage réalisé les 16 et 17 novembre auprès d'un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.