Des frappes du régime tuent 19 civils à Idleb

SyrieDes bombardements du régime syrien ont fait 19 victimes dont huit enfants dans la localité de Maaret Misrine, dans la province d'Idleb.

Des civils évaluent les dégâts des frappes aériennes du régime syrien dans une rue de la province d'Idleb.

Des civils évaluent les dégâts des frappes aériennes du régime syrien dans une rue de la province d'Idleb. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins dix-neuf civils ont été tués mardi dans des bombardements du régime syrien sur la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Huit enfants font partie des victimes.

«Dix civils, dont six enfants, ont péri dans des frappes aériennes du régime syrien sur la localité de Maaret Misrine dans la province d'Idleb, tandis que six civils ont été tués dans la ville d'Idleb, dont un écolier et trois enseignants, dans des tirs d'artillerie ayant visé plusieurs écoles», a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

«Trois autres civils, dont un enfant, sont morts dans des bombardements de Damas sur la localité de Binnich», selon M. Abdel Rahmane.

Exode massif

Le régime syrien, avec l'appui de l'aviation russe, a lancé en décembre une offensive d'envergure dans le nord-ouest syrien, ayant tué plus de 400 civils, selon l'OSDH. Près de 900'000 personnes ont été déplacées, d'après l'ONU.

C'est l'exode le plus massif en une si courte période depuis le début de la guerre syrienne en 2011. Parmi les déplacés, 170'000 civils vivent en plein air ou dans des bâtiments inachevés, faute de place dans les camps de déplacés bondés.

Ces dernières semaines, le régime syrien a pu conquérir près de la moitié de la province d'Idleb, contrôlée depuis des années par les djihadistes de Hayat Tahrir al-Cham, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, et des groupes rebelles. La région inclut également des segments des provinces voisines de Lattaquié, Alep et Hama, et abrite trois millions de civils, dont la moitié avaient déjà été déplacés d'autres régions reconquises par le régime. (ats/nxp)

Créé: 25.02.2020, 18h43

Articles en relation

Neufs combattants prorégime tués à Idleb

Syrie Des bombardement turcs ont causé la mort de neuf militaires du régime syrien ce lundi dans le nord-ouest du pays, quelques heures après le décès de cinq civils dans des frappes russes. Plus...

Erdogan annonce la tenue d'un sommet sur la Syrie

Diplomatie La Turquie, la Russie, la France et l'Allemagne se réuniront le 5 mars pour évoquer la situation dans la province d'Idleb. Plus...

Erdogan demande des «actions concrètes» pour Idleb

Syrie Le dirigeant turc a exprimé l'urgente nécessité de stopper l'offensive de l'armée de Bachar el-Assad dans le nord-ouest de la Syrie. Plus...

Moscou refuse de cesser les hostilités en Syrie

Diplomatie La France avait proposé au Conseil de sécurité de l'ONU un texte appelant à l'arrêt des violences dans la région d'Idleb (Syrie). La Russie a catégoriquement refusé. Plus...

La Russie réagit à une menace d'Erdogan

Syrie Le président turc a reçu une mise en garde de Moscou ce mercredi après avoir affirmé qu'une opération militaire à Idleb était «imminente». Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.