Fraudes à l'exportation de viande reconnues

BelgiqueLa Belgique a admis des exportations frauduleuses de viande de boeuf à Hong-Kong, en Côte d'Ivoire et au Kosovo.

Une vaste fraude à l'étiquetage de boeuf, avec notamment des modifications de dates suggérant une congélation récente, a été constatée. (Image d'illustration)

Une vaste fraude à l'étiquetage de boeuf, avec notamment des modifications de dates suggérant une congélation récente, a été constatée. (Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Belgique a averti Hong-Kong, la Côte d'Ivoire et le Kosovo qu'ils ont été jusque fin 2016 destinataires d'exportations frauduleuses de viande à partir d'un abattoir de Bastogne (sud), a indiqué l'autorité belge de sécurité alimentaire, l'Afsca, dans un rapport rendu public lundi.

Une vaste fraude à l'étiquetage de viande de boeuf, avec notamment des modifications de dates suggérant une congélation récente, a été constatée sur ce site de la société agroalimentaire Veviba, ce qui a suscité une vive controverse en Belgique depuis une dizaine de jours.

Denis Ducarme, ministre de l'Agriculture, a accusé Veviba de «pratiques mafieuses» et exigé des explications de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) --qui dépend de son ministère--, soupçonnée de légèreté dans ses contrôles concernant cette entreprise.

Rappel de produits

Dans un rapport remis aux députés lundi, l'Afsca explique avoir alerté la justice après avoir pour la première fois constaté des irrégularités chez Veviba à Bastogne, en 2016, et avoir ensuite «respecté le secret de l'instruction».

Il a fallu un an et demi pour qu'une perquisition ordonnée par le juge d'instruction saisi du dossier révèle l'ampleur de la fraude et aboutisse ce mois-ci à un retrait d'agrément et à des rappels de produits dans les supermarchés belges.

Dans ce rapport, l'Afsca dresse une première liste des pays étrangers ayant travaillé avec Veviba. «Des exportations à partir de Veviba ont eu lieu jusqu'en octobre 2016 vers les pays tiers suivants: Hong-Kong, Côte d'Ivoire et Kosovo. Ces pays en ont été avertis le 9 mars 2018 par les voies diplomatiques appropriées», souligne l'agence belge.

Parlant de fraude «importante», l'Afsca précise que les systèmes européens d'alerte en cas de scandale sanitaire ont été activés pour recenser d'éventuels destinataires d'envois frauduleux au sein de l'UE. «A l'heure actuelle, l'ampleur et le début de cette fraude ne sont pas connus», est-il mentionné. (afp/nxp)

Créé: 19.03.2018, 23h18

Articles en relation

Viande avariée: nouvelles arrestations

Brésil La police brésilienne a interpellé plusieurs personnes dans le cadre du scandale qui a éclaboussé l'industrie de la viande il y a un an. Plus...

Viande de cheval: la justice ordonne un procès

France Cinq ans après le retentissant scandale européen de la viande de cheval vendue comme du bœuf, la justice française a ordonné vendredi le procès de quatre protagonistes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.