Passer au contenu principal

FranceLe Front national se cherche un nouveau nom

Les militants du parti de Marine Le Pen se sont prononcés en faveur d'un changement d’appellation du FN.

Marine Le Pen va lever le voile dimanche sur la nouvelle appellation du FN.
Marine Le Pen va lever le voile dimanche sur la nouvelle appellation du FN.
AFP

Le principe d'un changement de nom du parti d'extrême droite français Front national (FN) a été validé par une «courte majorité» de militants, a indiqué jeudi sa présidente Marine Le Pen. Elle proposera elle-même un nouveau nom dimanche lors de son discours de clôture au congrès du FN à Lille (nord).

La nouvelle appellation fera l'objet d'un vote des militants par courrier, dont le résultat sera connu après au moins 6 semaines. «C'est rassurant qu'il y ait une majorité pour le changement de nom, car la question posée était assez anxiogène: elle ne faisait pas de proposition» de nouvelle appellation, a commenté devant quelques journalistes la dirigeante du FN.

Rebaptiser le FN parachève sept ans d'efforts, depuis que Mme Le Pen en a pris la présidence, visant à «dédiaboliser» le parti et à le laver de l'image sulfureuse que les déclarations provocatrices de son ancien leader, Jean-Marie Le Pen, avaient pu lui conférer.

Il s'agit aussi pour Marine Le Pen de rebondir après un débat télévisé totalement raté avant le second tour de la présidentielle de 2017, et sa défaite, 32 points derrière Emmanuel Macron. Le FN n'a, de plus, remporté que huit sièges sur un total de 577 aux législatives qui ont suivi. Un bon score pour le parti, mais nettement en deçà de ses attentes.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.