Au lieu de fusées, le cargo transportait de la coke

GuyaneUn navire cargo, convoyant notamment l'étage cryotechnique des fusées Ariane et des éléments des fusées Soyouz et Vega, transportait 8 kilos de cocaïne.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Près de huit kilos de cocaïne ont été découverts à Kourou en Guyane, territoire français en Amérique du Sud, au port spatial de Pariacabo, sur la coque d'un navire cargo transportant habituellement des éléments de fusées, a-t-on appris jeudi soir auprès du parquet de Cayenne.

Les faits remontent au 5 août dernier lorsqu'un navire cargo, convoyant notamment l'étage cryotechnique des fusées Ariane et des éléments des fusées Soyouz et Vega, s'apprête à quitter Kourou et le port de Pariacabo, en direction de la France métropolitaine.

Alors que le cargo effectue une manoeuvre dans le port, une caisse discrètement fixée à la coque à l'arrière du navire tombe à l'eau. «Un peu moins de 8 kilos de cocaïne se trouvaient à l'intérieur», a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Cayenne, Samuel Finielz, confirmant une information de la page Facebook d'actualité locale du «Kouroucien».

L'enquête a été confiée à la juridiction interrégionale spécialisée de Fort de France (dans l'île française de Martinique) «qui dispose de plus de moyens», précise le haut magistrat.

Un procédé «pas du tout usuel»

«Ce qui interpelle c'est la singularité du moyen de transport choisi. Il s'agit d'un procédé pas du tout usuel en Guyane où nous avons plutôt des navires marchands [...] avec containers, ce qui est plutôt très surveillé. Aux Antilles, il y a davantage de navires de plaisance qui peuvent faire l'objet de grosses saisies», note par ailleurs une source proche de l'enquête.

«On a du mal à comprendre que de la drogue ait pu se trouver à un endroit censé être protégé, le port de Pariacabo, rattaché au centre spatial guyanais», pointe-t-elle par ailleurs.

Contactés par l'AFP, le Centre national français d'études spaciales (CNES) et la société Arianespace n'ont pas pour l'heure donné suite. (afp/nxp)

Créé: 20.09.2019, 09h11

Articles en relation

Le Guatemala, nouveau producteur de cocaïne

Amérique centrale Pour le gouvernement guatémaltèque, le pays n'est plus seulement un pays de transit, mais également de production de cocaïne. Plus...

Deux tonnes de cocaïne brûlées par la police

Guinée-Bissau Il s'agirait de la plus importante prise de l'histoire du pays. Dix suspects, trois Colombiens, un Malien et six Bissau-guinéens ont été arrêtés Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.