Prise d'otages à Dacca: 2 morts et 20 blessés

BangladeshDes hommes armés ont attaqué vendredi un restaurant fréquenté par les expatriés à Dacca, capitale du Bangladesh. Ils ont pris des otages, dont plusieurs étrangers. Daech a revendiqué l'opération.

A Dacca, des hommes transportent un homme blessé dans l'attaque du restaurant. (Vendredi 1er juillet 2016)

A Dacca, des hommes transportent un homme blessé dans l'attaque du restaurant. (Vendredi 1er juillet 2016) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins deux policiers ont été tués, près de 20 autres blessés, dans la nuit de vendredi à samedi dans un restaurant du quartier diplomatique de Dacca, au Bangladesh. Une prise d'otages était toujours en cours vendredi soir, revendiquée par l'Etat islamique.

Une dizaine d'assaillants ont fait irruption dans l'établissement vers 21h20 (17h20 en Suisse) en criant «Allah Akbar», ouvrant le feu et faisant usage d'explosifs, d'après la police et des témoins. Selon le responsable du restaurant Sumon Reza, qui a réussi à s'échapper, une vingtaine d'étrangers auraient été pris en otages.

Quelques clients ont réussi à s'échapper, mais la police a indiqué qu'un certain nombre - non précisé - étaient encore retenus à l'intérieur du restaurant plusieurs heures après l'assaut.

Revendiqué par Daech

Le groupe EI a rapidement revendiqué la fusillade et une prise «d'otages», a annoncé l'agence Amaq, liée à l'organisation djihadiste. Cette source proche de l'Etat islamique a dénombré «plus de 20 morts de différentes nationalités», une information difficile à confirmer.

Près de 40 personnes, pour moitié des étrangers, restaient bloquées à l'intérieur de l'établissement, ont pour leur part affirmé vendredi soir certaines d'entre elles qui ont pu joindre des proches par téléphone, a relaté la télévision privée Ekattur TV.

Sept ressortissants italiens figureraient parmi ces otages. Il s'agirait d'hommes d'affaires, a rapporté vendredi soir la TV publique italienne citant l'ambassadeur d'Italie au Bangladesh. Au ministère italien des affaires étrangères, une source a déclaré qu'un Italien avait réussi à s'échapper. Selon des médias italiens, c'est cette personne qui a indiqué aux forces de sécurité que sept de ses compatriotes se trouvaient à l'intérieur de l'établissement.

Contact avec les ravisseurs

A Washington, le Département d'Etat américain a indiqué qu'il semblait en effet y avoir des otages. La Maison Blanche a précisé de son côté que le président Barack Obama suivait la situation.

Un responsable officiel du Bangladesh a pour sa part confirmé à l'AFP que plusieurs personnes, dont un ressortissant italien, étaient encore retenues dans le restaurant tard dans la soirée.

L'ambassadrice de France sur place, Sophie Aubert, a souligné que ce restaurant (Holey Artisan) était «très populaire» parmi les diplomates et autres étrangers à Dacca.

Des policiers et des gardes lourdement armés ont bouclé le quartier dès que la fusillade a éclaté. «Nous voulons résoudre la situation de manière pacifique», a assuré le chef de la force d'élite Benazir Ahmed. «Nous communiquons avec eux» (les assaillants), a-t-il dit. (ats/nxp)

Créé: 01.07.2016, 22h50

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.