«Les garçons en bleu, les filles en rose»

BrésilPour Damares Alves, la nouvelle ministre de la Femme, de la famille et des Droits de l'Homme, les garçons doivent s'habiller en bleu et les filles en rose.

Damares Alves est l'une des deux seules femmes du gouvernement de Jair Bolsonaro.

Damares Alves est l'une des deux seules femmes du gouvernement de Jair Bolsonaro. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les garçons s'habillent en bleu et les filles en rose»: cette déclaration d'une ministre du président d'extrême droite Jair Bolsonaro a déclenché une pluie de messages sarcastiques ou humoristiques sur les réseaux sociaux au Brésil.

Ces propos ont d'autant plus de résonance que Damares Alves, 54 ans, est la nouvelle ministre de la Femme, de la famille et des Droits de l'Homme, dans le gouvernement d'un président coutumier des dérapages machistes ou homophobes. Et l'une des deux seules femmes du gouvernement.

Une vidéo qui était virale vendredi sur internet la montre prononçant ces mots en marge de son intronisation, mercredi, à Brasilia. «Attention, attention. C'est une nouvelle ère au Brésil: Les garçons s'habillent en bleu et les filles en rose», scande-t-elle, euphorique, chaudement applaudie par son entourage.

«Métaphore contre la théorie du genre»

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnalités ont publié des photos où elles posent avec des vêtements bleus pour les femmes et roses pour les hommes. De nombreux internautes ont aussi réagi avec humour, l'une d'entre elles s'interrogeant: «Et la Schtroumpfette, Damares? On m'aurait menti toute ma vie?», à propos de ce personnage bleu de bande dessiné.

Un groupe sur Facebook a lancé un appel à la manifestation «de Femmes en bleu, d'hommes en rose ou de la couleur qu'on veut» dimanche, sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro.

La ministre a réagi par la suite aux critiques, affirmant qu'il s'agissait d'une «métaphore contre la théorie du genre», à laquelle le président Bolsonaro est très hostile, mais que «garçons et filles peuvent s'habiller en bleu, en rose, de toutes les couleurs, comme ils se sentent le mieux».

Avocate de formation, résolument contre l'avortement, elle avait affirmé lors de son discours d'intronisation que l'«Etat est laïc» mais qu'elle-même était «terriblement chrétienne». Elle a en revanche affirmé que son ministère aurait bien pour mission de veiller à ce que les droits de la communauté LGBT soient assurés. (afp/nxp)

Créé: 04.01.2019, 15h05

Articles en relation

Ambassade du Brésil à Jérusalem: c'est confirmé

Diplomatie Le nouveau président brésilien a confirmé jeudi le transfert prochain de l'ambassade du Brésil à Jérusalem. Plus...

Bolsonaro annonce une épuration administrative

Brésil Le nouveau gouvernement brésilien veut se séparer des fonctionnaires de l’administration publique sur une base idéologique. Plus...

Le gouvernement Bolsonaro arrive au pouvoir

Brésil Le gouvernement resserré nommé par un président d'extrême droite a promis un virage qui s'annonce brutal tant sur le plan économique que diplomatique et sociétal. Plus...

Bolsonaro a été investi à la tête du Brésil

Politique Le nouveau président brésilien Jair Bolsonaro a prêté serment mardi à Brasilia. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...