Genève pourrait accueillir une conférence sur la situation en Syrie

DiplomatieLe ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a évoqué la possibilité d'une table ronde sur la Syrie le 30 juin prochain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon une source diplomatique suisse, la ville de Genève figure en «en bonne position» pour accueillir une conférence sur la question syrienne.

Sur la radio France Inter, le ministre français des Affaires étrangères a évoqué la possibilité d'une conférence sur la Syrie avec les principales puissances le 30 juin à Genève, conduisant à la formation du nouveau «groupe de contact» voulu par le médiateur Kofi Annan. Des discussions auront lieu à ce sujet en marge du sommet du G20 lundi au Mexique.

«Il y a d'autres lieux évoqués, comme Moscou, mais Genève est en bonne position», a affirmé à l'ats une source diplomatique suisse, ayant requis l'anonymat. «Rien n'est encore sûr, mais nous sommes toujours prêts», a ajouté cette source, sans pouvoir confirmer la date du 30 juin.

Obstacles à surmonter

Le diplomate a précisé qu'il y a encore des obstacles à surmonter pour réunir cette conférence sur la Syrie. Outre la participation des cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne et Chine), les pays de la région y seront conviés, mais la participation de l'Iran est encore en discussion.

Le résultat d'une telle conférence est aussi l'objet de tractations, a indiqué le diplomate. L'idée est de créer un groupe de contact pour suivre la situation en Syrie et de trouver les moyens de faire appliquer le plan de l'ex-secrétaire général de l'ONU Kofi Annan. Une décision sur la tenue de la conférence est attendue d'ici au 20 juin. (CS/ats/nxp)

Créé: 15.06.2012, 12h02

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.