Gibraltar: des législatives avant le Brexit

ElectionsLe territoire britannique de Gibraltar tiendra des élections législatives le 17 octobre, en amont du Brexit prévu le 31 octobre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef du gouvernement de Gibraltar a dissous lundi le Parlement et convoqué des élections pour le 17 octobre, afin de préparer ce petit territoire britannique au Brexit prévu le 31 octobre. En 2016, Gibraltar avait voté à une immense majorité en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l'UE.

«Gibraltar aura besoin d'une direction stable et forte en vue du Brexit, en particulier s'il y a aussi une élection au Royaume-Uni et une en Espagne», pays bloqué politiquement depuis près de cinq mois, a déclaré Fabian Picardo, qui avait été élu pour un deuxième mandat en 2015.

Les élections du Parlement local de 17 sièges, qui se tiennent tous les quatre ans, devaient avoir lieu avant la fin de l'année. Aucune date n'avait encore été fixée.

«Nous ne voulons pas quitter l'UE, mais si nous la quittons, et peu importe la façon dont nous la quittons, nous sommes prêts», a assuré Fabian Picardo, dont le parti travailliste-socialiste gouverne en coalition avec le parti libéral depuis 2011.

Contrôles à la frontière

En cas de sortie du Royaume-Uni sans accord, Gibraltar, qui compte environ 30'000 habitants, pourrait fortement souffrir du rétablissement de contrôles douaniers à la frontière avec l'Espagne. Grâce à sa fiscalité avantageuse, Gibraltar jouit d'une économie florissante, notamment portée par les compagnies de jeux d'argent et de paris en ligne.

La date des élections à Gibraltar coïncidera avec le début d'un sommet de deux jours à Bruxelles, qui pourrait être la dernière chance de finaliser un nouvel accord entre l'UE et Londres avant la date du Brexit fixée au 31 octobre.

Territoire de 6,2 km2 à l'extrémité sud de la péninsule Ibérique, que l'Espagne a cédé en 1713 à la couronne britannique, Gibraltar est revendiqué depuis longtemps par Madrid. La colonie britannique veut, elle, rester dans le giron de Londres. (ats/nxp)

Créé: 17.09.2019, 00h03

Articles en relation

Boris Johnson ne convainc pas Bruxelles

Brexit Le premier ministre britannique Boris Johnson, qui a déjeuné avec Jean-Claude Juncker, n'a pas réussi à convaincre l'Union européenne. Plus...

Un mouvement pro-Brexit échappe aux poursuites

Royaume-Uni La justice britannique ne poursuivra finalement pas le mouvement Leave.EU pour irrégularités dans ses dépenses de campagne lors de 2016. Plus...

Risques de pénurie en cas de Brexit sans accord

Royaume-Uni Les détails de l'«Opération Yellowhammer» ont été publiés mercredi: ils montrent que le Royaume-Uni est mal préparé en cas de Brexit sans accord. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.