La Grande Barrière de Corail a encore blanchi

Réchauffement climatiqueSelon une nouvelle étude, 35% des coraux sont morts ou sont en train de mourir.

La Grande Barrière de Corail.
Vidéo: Coral Reef Study

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec ses 1500 espèces de poissons, 4000 espèces de mollusques, elle figure au rang du Patrimoine mondial de l’Unesco. Mais, en souffrance depuis des années, elle est aussi devenue l’un des symboles les plus marquants des effets du réchauffement climatique. La Grande Barrière de Corail, au large de la côte nord-est l’Australie, subit plus que jamais la détérioration du climat, selon une nouvelle étude que vient de publier l’ARC Centre of Excellence for Coral Reef Studies. Après avoir examiné 84 récifs sur 2300 km, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que 35% des coraux sont morts ou sont en train de mourir.

«C’est la troisième fois en 18 ans que la Grande Barrière connaît un blanchiment massif des coraux à cause du réchauffement climatique, et l’épisode actuel est bien plus important que les précédents», relèvent les auteurs de l’étude. Et le plus inquiétant est que ces trois événements se sont produits alors que les températures ne se sont élevées que de 1 degré Celsius depuis la période préindustrielle. «Nous allons rapidement manquer du temps pour réduire les émissions de gaz à effets de serre», poursuivent les chercheurs.

La semaine dernière, les médias australiens révélaient que la Grande Barrière de Corail avait étrangement disparu d’un rapport publié par l’Unesco portant sur les sites en péril dans le monde. Il s’est avéré que c’est à la demande de Canberra que l’agence de l’ONU a fait disparaître cet important passage du rapport, le gouvernement australien craignant un impact négatif sur le tourisme. L’un des scientifiques ayant travaillé sur le sujet avait dénoncé avec véhémence cette censure.

Autant dire que le sujet est politiquement chaud. Aussitôt la nouvelle étude publiée, le leader de l’opposition, Bill Shorten, a annoncé lundi qu’un gouvernement travailliste débloquerait 500 millions de dollars australiens (356 millions de francs suisses) pour sauver la Grande Barrière, laquelle pèse pour 6 milliards de dollars dans l’économie du pays et fait vivre 70 000 personnes.

Créé: 30.05.2016, 17h10

Articles en relation

La Grande barrière de corail s'éclaircit

Australie Des observations aériennes ont révélé l'un des plus graves épisodes de blanchissement des coraux de l'écosystème. Plus...

La Grande Barrière de corail protégée par des entreprises

Australie Les écologistes critiquent le gouvernement qui souhaite inciter le mécénat d'industries. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.