Harrison Ford s'en tire sans sanction

Etats-UnisL'acteur, aussi pilote d'avion à ses heures, avait tenté d'atterrir sur une piste de roulage où se trouvait déjà un Boeing.

A bord de son avion privé, la star de 74 ans avait alors confondu sa piste d'atterrissage et une piste de roulage. (Photo d'archives)

A bord de son avion privé, la star de 74 ans avait alors confondu sa piste d'atterrissage et une piste de roulage. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'acteur américain, et pilote expérimenté, Harrison Ford va éviter une sanction après avoir été tout proche de provoquer un grave accident d'avion mi-février, a indiqué lundi son avocat.

A bord de son avion privé, la star de 74 ans avait alors confondu sa piste d'atterrissage et une piste de roulage sur laquelle il avait failli se poser et où se trouvait déjà un Boeing d'American Airlines avec 110 passagers à bord et six membres d'équipage.

L'incident avait eu lieu à l'aéroport John Wayne, à environ 70 kilomètres au sud de Los Angeles, aux manettes de son mono-moteur Husky. L'ancien «Indiana Jones» risquait notamment la suspension de son brevet de pilote.

L'Agence fédérale de l'aviation (FAA) a averti Harrison Ford qu'elle avait «clos son enquête» sur l'incident survenu le 13 février, a affirmé l'avocat Stephen Hofer. «La FAA a conduit une enquête complète dans l'affaire, notamment en interrogeant Harrison Ford, et a déterminé qu'aucune mesure administrative et légale n'était nécessaire», a-t-il expliqué.

Par conséquent, assure-t-il, Harrison Ford, qui a fait preuve de «coopération», «conserve son permis de pilotage sans restriction». La FAA n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de l'AFP.

Il y a deux ans, le mythique interprète de Han Solo dans «Star Wars» avait été blessé lorsque son PT-22 datant de la seconde guerre mondiale - l'acteur collectionne les avions «vintage» - avait été victime d'une panne, le forçant à atterrir en catastrophe sur un golf proche de Los Angeles. (afp/nxp)

Créé: 04.04.2017, 03h36

Articles en relation

Le pilote ivre avant le décollage condamé

Canada Un pilote slovaque avait été contrôlé avec un taux d'alcoolémie «plus de trois fois supérieur» à la limite tolérée. Plus...

«On utilise toujours plus les aéroports voisins de Genève»

Aviation d’affaires Faute de place à Cointrin, la principale compagnie du continent, NetJets Europe, étend sa présence à Lyon, Chambéry, Annecy et Sion. Plus...

Les passagers turbulents de plus en plus nombreux

Aviation suisse Plus de 750 cas d'incivilité ont été dénoncés en 2016 dans les avions de ligne. L'alcool ou la drogue sont souvent à l'origine des incidents. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...