Harry et Meghan arrivent en Nouvelle-Zélande

PacifiqueLe couple royal a atterri dans la capitale néo-zélandaise, dimanche, pour l'ultime étape de son périple dans le Pacifique.

La Première ministre néo-zélandaise a reçu le couple royal, dimanche.

La Première ministre néo-zélandaise a reçu le couple royal, dimanche. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le prince Harry et Meghan ont posé le pied dimanche à Wellington, dernière étape de leur longue tournée dans le Pacifique. Ils ont été accueillis par la Première ministre Jacinda Ardern.

Le couple royal britannique arrivait en provenance de Sydney, où il a participé samedi soir à la cérémonie de clôture des Invictus Games, une compétition sportive pour les invalides et blessés de guerre. Le duc et la duchesse de Sussex ont du reste voyagé depuis l'Australie à bord d'un appareil de l'armée de l'air néo-zélandaise qui rapatriait aussi l'équipe néo-zélandaise ayant pris part aux Jeux.

Après avoir été accueillis par Jacinda Ardern et le maire de Wellington Justin Lester, Harry et Meghan ont discuté avec les athlètes avant de prendre la direction de la résidence du gouverneur général de Nouvelle-Zélande Patsy Reddy, pour une cérémonie d'accueil traditionnelle maorie.

Commémoration

Les cheveux en chignon, Meghan, dont la grossesse est désormais visible, portait une robe noire et un manteau à motif quadrillé, ainsi que le traditionnel «poppy» rouge commémorant les morts de la Première Guerre mondiale, comme son époux.

Le couple doit notamment inaugurer un nouveau mémorial britannique de la guerre à Wellington. Il participera dimanche soir à une cérémonie commémorant l'adoption du droit de vote pour les femmes il y a 125 ans en Nouvelle-Zélande.

Randonnée au programme

Ces trois prochains jours, Harry et Meghan doivent faire une randonnée et un barbecue dans le parc Abel Tasman, dans le nord de l'île du Sud, participer à une réception avec Mme Ardern au Musée du mémorial de guerre d'Auckland et visiter la ville de Rotorua, sur l'île du Nord, réputée pour ses sources d'eau chaude, ses geysers et sa culture maorie.

Le couple retournera à Auckland d'où il quittera jeudi la région au terme d'une tournée marathon de seize jours qui l'a aussi conduit aux Fidji et aux Tonga. C'est peu après leur arrivée en Australie il y a près de deux semaines que le palais avait annoncé que Harry, 34 ans, et Meghan, 37 ans, attendaient leur premier bébé pour le printemps. (ats/nxp)

Créé: 28.10.2018, 09h59

Articles en relation

Plaidoyer de Meghan pour l'éducation des filles

Fidji En visite aux îles Fidji, la duchesse Meghan a livré mercredi un plaidoyer en faveur du droit des filles à l'éducation. Plus...

Harry rend visite aux Aborigènes sans Meghan

Australie Pendant que la duchesse de Sussex, enceinte, se repose, Harry poursuit les visites et s'est rendu sur l'île Fraser afin de rencontrer une communauté aborigène. Plus...

Harry et Meghan à la plage en Australie

Monarchie britannique Colliers de fleurs autour du cou, le duc et la duchesse de Sussex ont enlevé leurs chaussures sur une plage de Sydney vendredi. Plus...

Du kangourou grillé pour Harry et Meghan

Australie Le couple royal britannique a été reçu avec ferveur dans la deuxième plus grande ville du pays. Ils ont été couverts de cadeaux. Plus...

Harry et Meghan continuent leur tournée

Australie Harry et Meghan ont effectué leur 1ère apparition publique depuis l'annonce de la naissance de leur enfant au printemps. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.