La hausse de morts d'animaux rares inquiète

MalaisieLa mort de deux ours malais et d'un tapir en Malaisie a alimenté jeudi l'inquiétude des défenseurs des animaux.

Les ours malais sont les plus petits des ours et sont considérés comme espèce vulnérable.

Les ours malais sont les plus petits des ours et sont considérés comme espèce vulnérable.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La disparition d'espèces exotiques ne cesse d'augmenter en Malaisie.

Un tapir et un ours malais sont morts dans des accidents de la route au nord-est du pays le soir du réveillon de Noël. Des villageois qui ont découvert la carcasse du tapir ont dépecé l'animal, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Des parties du deuxième ours malais, découpé en morceaux après sa mort, ont été mises en vente le même jour sur un marché de Sarawak, sur l'île de Bornéo, selon des médias locaux.

«Nous avons échoué»

«Malgré tous les efforts des organisations et du gouvernement, nous avons, une nouvelle fois, en tant que nation, échoué à protéger notre faune», a déclaré Dionysius Sharma, directeur général de la section malaisienne du WWF. «Si nous ne prenons pas, dès maintenant, des mesures radicales pour protéger notre faune, nous pourrions voir des espèces disparaître très prochainement», a-t-il ajouté.

La jungle tropicale malaisienne abrite une multitude d'animaux sauvages, de l'orang-outan au pangolin, mais leur nombre s'amenuise de jour en jour. Ces animaux sont prisés des braconniers et leur habitat naturel est aussi menacé par l'extension des cultures.

Des centaines d'entre eux sont également tués sur les routes alors que le réseau autoroutier s'étend rapidement. Deux éléphants sont morts en l'espace de trois mois cette année, percutés par des véhicules sur la même section d'autoroute dans le nord du pays.

Les ours malais sont les plus petits des ours et sont considérés comme espèce vulnérable par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Les tapirs, classés comme espèce en danger en Malaisie, sont connus pour leur longue trompe dont ils se servent pour fourrager les feuilles. (ats/nxp)

Créé: 28.12.2017, 15h37

Articles en relation

Pangolins et insectes sont les perdants de 2017

Espèces menacées L'extinction de masse a connu cette année un nouveau record. Comme chaque année, le WWF présente le bilan des espèces menacées. Plus...

12 tonnes d'écailles de pangolin saisies: un record

Chine La douane a réalisé cette prise dans un port de l'est de la Chine. Elle provient d'environ 20 000 à 30 000 pangolins. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Macron et la France bloquée. Paru le 21 avril 2018.
(Image: Valott) Plus...