Passer au contenu principal

Le Haut-Karabakh se prépare à la guerre

Les affrontements avec les Azéris ont temporairement cessé dans ce territoire sous contrôle arménien. Mais la haine grandit.

Sous 60 degrés l’été, les tranchées arméniennes s’allongent sur des dizaines de kilomètres.
Sous 60 degrés l’été, les tranchées arméniennes s’allongent sur des dizaines de kilomètres.
DAVID BEBBER

«Chacun de mes soldats est un héros, prêt à défendre notre patrie!» Raide et fier, le lieutenant-colonel est sur le pied de guerre. A la tête de la position 168 sur la ligne de front du Haut-Karabakh, il vit avec ses hommes terrés le long des 600 mètres de tranchées. Avec, bien en vue, au bout des jumelles et des viseurs, la ligne adverse des Azéris, 300 à 500 mètres en face. Régulièrement, des tirs sporadiques brisent le silence de cette campagne vallonnée, couverte de grenadiers verdoyants et de canons camouflés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.