Passer au contenu principal

Heures décisives pour l’accord sur le climat

Si tout se passe bien, l’accord devrait être ratifié vendredi à 18 h. Mais les obstacles restent nombreux...

En attendant une nouvelle version de l’accord, Laurent Fabius a rencontré le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.
En attendant une nouvelle version de l’accord, Laurent Fabius a rencontré le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.
AFP

Dans les couloirs du Bourget, l’effervescence est de retour. Les journalistes, qui avaient quelque peu déserté la conférence depuis le départ des chefs d’Etat, sont revenus. Autour d’eux, les rumeurs se diffusent à une vitesse affolante, preuve que la grand-messe sur le climat arrive à son terme. Ainsi, jeudi en matinée, le bruit courait que Laurent Fabius, le président de la COP21, allait présenter un nouveau brouillon d’accord – le troisième – à 15 h. Il se murmurait alors que la délégation française voulait tenter un passage en force en présentant un texte quasi final, expurgé de la plupart des options, histoire de mettre au pied du mur les délégations. En clair: vous signez ou la conférence sera un échec.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.