Heurts entre policiers et «antifascistes» à Paris

Présidentielle françaiseLes forces de l'ordre ont interpellé 143 personnes dimanche soir, suite à une manifestation. Six policiers ont été blessés.

Quelque 300 manifestants s'étaient réunis avant même les premières estimations des résultats du premier tour de la présidentielle. (Dimanche 23 avril 2017)

Quelque 300 manifestants s'étaient réunis avant même les premières estimations des résultats du premier tour de la présidentielle. (Dimanche 23 avril 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vingt-neuf personnes ont été placées en garde à vue après des manifestations «antifascistes» à Paris dimanche soir. a indiqué lundi la préfecture de police. Six policiers et trois manifestants ont été légèrement blessés.

Ces heurts ont eu lieu à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle en France. Les forces de l'ordre ont interpellé 143 personnes, selon la préfecture.

Plusieurs centaines de jeunes «antifascistes» se sont réunis dans la capitale «contre» le centriste Emmanuel Macron et la candidate de l'extrême droite Marine Le Pen, qualifiés pour le second tour, le 7 mai.

Les manifestants s'étaient regroupés avant même les premières estimations de résultats, à l'appel de mouvements «antifascistes» et «anticapitalistes», qui entendaient organiser une «nuit des barricades».

Voitures incendiées

Les forces de l'ordre ont essuyé des jets de bouteilles et de pétards de la part des jeunes, souvent vêtus de noir et encagoulés. Plusieurs voitures ont été incendiées et des vitrines brisées.

Une quarantaine d'actions, rassemblant environ 2000 personnes au total, ont également été recensées dans plusieurs villes en province, selon une source policière, les plus importantes réunissant 300 personnes à Nantes (Ouest) et 250 à Toulouse (Sud-Ouest). Des dégradations ont été commises dans ces deux villes.

Plusieurs interpellations ont eu lieu à Nantes, ont indiqué dimanche soir les autorités. A Bordeaux, les forces de l'ordre ont essuyé des jets de projectiles et procédé à deux interpellations. Une personne a été placée en garde à vue. (afp/nxp)

Créé: 24.04.2017, 11h42

Galerie photo

Revivez la présidentielle française: Macron élu président face à Marine Le Pen

Revivez la présidentielle française: Macron élu président face à Marine Le Pen Le candidat centriste a été élu président de la République française face à la candidate d'extrême droite.

Galerie photo

La campagne présidentielle française 2017

La campagne présidentielle française 2017 Des primaires à l'élection présidentielle: la campagne est marquée par de nombreux soubresauts.

Articles en relation

Emmanuel Macron, l'audace inattendue

Présidentielle française Un an après avoir créé son mouvement, En Marche !, l'ex-banquier pourrait devenir à 39 ans le plus jeune président de la Ve République. Plus...

Macron et Le Pen au second tour

Présidentielle française Selon les premiers résultats, Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour avec 23,75% des voix, devant Marine Le Pen, 21,53%. Plus...

Marine Le Pen se félicite d'un résultat «historique»

Présidentielle française La candidate du Front national, qualifiée pour le second tour de l'élection présidentielle, s'est exprimée depuis son fief d'Henin-Beaumont. Plus...

Marine Le Pen, l'héritière à la conquête du pouvoir

Présidentielle française De l'attentat de 1976 à la présidence du parti, en passant par sa formation d'avocate, la fille du fondateur du Front national a eu un parcours atypique. Plus...

Macron veut «construire» sa majorité dès lundi

France Arrivé en tête du premier tour, le candidat centriste Emmanuel Macron pense déjà à sa future majorité parlementaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...