Hollande va aussi devoir «clarifier» son statut

Affaire Hollande-Gayet«Il va falloir qu'il y ait une clarification pour Valérie Trierweiler comme pour François Hollande», a estimé dimanche le président de l'Assemblée nationale française.

François Hollande a promis de «clarifier» la situation de son couple avant sa visite d'Etat aux Etats-Unis Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président socialiste de l'Assemblée nationale française, Claude Bartolone, a souhaité dimanche que François Hollande et sa compagne Valérie Trierweiler puissent «sortir le plus rapidement possible de (la) situation» consécutive à la révélation de la liaison du chef de l'Etat avec l'actrice Julie Gayet.

«J'espère surtout, aussi bien pour Valérie Trierweiler que François Hollande, qu'ils réussiront à sortir le mieux possible de leur histoire personnelle», a déclaré Claude Bartolone, qui était l'invité de l'émission «BFM politique» de BFMTV/LePoint/RMC.

«J'espère que, pour chacun d'entre eux, ils pourront sortir le plus rapidement possible de cette situation et pourront être, et l'un et l'autre, heureux», a-t-il ajouté, en indiquant qu'il avait divorcé – «je suis passé par là», a-t-il dit. «Ils sont en train de vivre, comme 50% des couples en région parisienne, une situation délicate; c'est à eux de voir comment ils vont pouvoir en sortir au mieux des intérêts affectifs de l'un et de l'autre», a poursuivi le socialiste, estimant qu'il allait «falloir qu'il y ait une clarification pour Valérie Trierweiler comme pour François Hollande».

Clarification avant le voyage aux USA

François Hollande a promis lors de sa conférence de presse mardi 14 janvier de «clarifier» la situation de son couple avant sa visite d'Etat le 11 février aux Etats-Unis à l'invitation du président Barack Obama et de son épouse Michelle.

Hospitalisée le 10 janvier sous le choc des informations publiées par le magazine Closer, révélant l'«amour secret» du président, Valérie Trierweiler, 48 ans, a quitté samedi après-midi l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. Elle «se repose» depuis à la résidence présidentielle de La Lanterne, proche du château de Versailles, selon son cabinet.

Interrogé sur le rôle de Première dame, qui n'a pas de statut officiel en France, Claude Bartolone a relevé que dans la situation de Valérie Trierweiler, «on voyait bien qu'il y avait un problème». «Elle ne pouvait plus être journaliste politique (...) il était très difficile pour elle de trouver une situation professionnelle», a-t-il répondu. (afp/nxp)

Créé: 19.01.2014, 22h35

Galerie photo

L'affaire Hollande-Gayet

L'affaire Hollande-Gayet La vie du président français a basculé entre le 10 janvier 2014, révélations de Closer, et le 25 du même mois, où il a annoncé sa séparation avec Valérie Trierweiler.

Articles en relation

Valérie Trierweiler a quitté l'hôpital

France Valérie Trierweiler a quitté samedi après-midi l'hôpital parisien où elle avait été admise le 10 janvier. La compagne de François Hollande a remercié dans la soirée sur Twitter tous ceux qui l'ont soutenue. Plus...

Carla Bruni «ne veut pas faire partie de la meute»

Affaire Hollande/Gayet L'ancienne Première Dame française, Carla Bruni, a refusé de commenter l'affaire Hollande/Gayet ne souhaitant pas «faire partie de la meute». Plus...

La genèse de la liaison au cœur du «Juliegate»

Affaire hollande/gayet De marbre, Hollande reste concentré sur son programme politique, tandis que la France s'interroge sur la genèse de sa liaison avec l'actrice Julie Gayet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.