Hollande tance Macron dans un livre bilan

FranceL'ancien président publie mercredi «Les leçons du pouvoir». Les piques envers son successeur ne manquent pas.

Capture d'écran.

Capture d'écran. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien président François Hollande s'invite avec fracas dans le débat politique français, en publiant mercredi un ouvrage intitulé «Les leçons du pouvoir», où il accuse notamment les réformes de son successeur, Emmanuel Macron.

L'ancien chef de l'Etat socialiste revient longuement sur son bilan dans cet ouvrage de plus de 400 pages, mais il lance aussi nombre de piques à Emmanuel Macron, ancien proche conseiller mué en adversaire politique. «Mes gouvernements réduisaient les inégalités. Celui-là les creuse», attaque François Hollande, qui avait déjà épinglé en août dernier les «sacrifices inutiles», notamment en matière de fiscalité, demandés aux Français par le gouvernement dirigé par Edouard Philippe.

L'ancien président met aussi en garde son successeur de 40 ans contre un excès d'assurance, en particulier à l'international. «Pour lui, une volonté clairement affirmée et beaucoup de séduction pourvoient à tout. C'est sa méthode».

Trahi dans l'ombre

De manière plus générale, François Hollande prend ses distances avec l'effacement du clivage droite/gauche théorisé par Emmanuel Macron. Certains pensent que la gauche «professe une idéologie dépassée, que d'autres clivages dominent, que tout se réduit finalement à une lutte entre les tenants de l'ouverture et les partisans du repli. C'est une caricature», assène-t-il.

A mots couverts, il accuse aussi son ancien ministre de l'Economie de l'avoir trahi dans l'ombre. «J'ai toujours admis la compétition politique. Mais je pense qu'elle doit se livrer au grand jour et s'assumer franchement. Convenons que ce ne fut pas le cas».

Méthode taclée

Dans un entretien au magazine L'Obs, l'ancien président tacle enfin la méthode de son successeur, qui a enchaîné les réformes depuis un an et fait face à une grogne sociale croissante.

«Mon expérience m'a prouvé que chaque fois que j'ai pu engager une concertation et négocier, j'ai réussi à réformer. Chaque fois que j'ai voulu aller trop vite ou trop brutalement, je n'ai pas été compris. La négociation prend plus de temps, mais elle produit des résultats plus solides», estime François Hollande.

Malgré de nombreuses critiques, l'ancien chef de l'Etat revendique dans son livre le bilan de son quinquennat, avec «une économie assainie et revigorée». «Un président travaille toujours pour son successeur et il hérite de son prédécesseur», lance-t-il, assurant avoir «laissé la France à Emmanuel Macron dans une situation meilleure que celle (qu'il) avai(t) trouvée».

(afp/nxp)

Créé: 10.04.2018, 19h56

Articles en relation

Jean-Yves Le Drian quitte le Parti socialiste

France Le ministre français des Affaires étrangères et ex-ministre de François Hollande était membre du Parti socialiste depuis 44 ans. Plus...

Obama et Hollande ont discuté du climat

France L'ancien président américain a rencontré le prédécesseur d'Emmanuel Macron, samedi dans la Ville lumière, pour parler de l'accord de Paris. Plus...

«Un hommage m'est rendu, il était temps»

France François Hollande a remporté mardi le Grand prix 2017 de l'humour politique pour ses «hollanderies». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.