Il menaçait de faire péter un pont à Kiev

UkraineUn individu, armé, a été arrêté par des forces spéciales à Kiev. Il menaçait de faire exploser un pont très fréquenté.

Le pont qui traverse le fleuve Dnipro a été évacué par la police.

Le pont qui traverse le fleuve Dnipro a été évacué par la police. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les forces spéciales ukrainiennes ont interpellé un homme armé qui a bloqué mercredi un pont stratégique à Kiev, menaçant de le faire exploser et tirait des coups de feu en l'air, a indiqué la police municipale.

«L'homme a été interpellé», a déclaré la police dans un message publié sur sa page Facebook.

Selon le ministère de l'Intérieur ukrainien, personne n'a été blessé. Selon les médias, l'homme est un militaire d'active âgé de 42 ans et a combattu les séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine.

Originaire de la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée par la Russie il y a cinq ans, il a rendu en juin à la police «un kilogramme d'explosifs» affirmant les avoir trouvés dans un village, selon le site d'informations thebabel.net.

«Il est très dangereux, il est armé et a tiré sur le drone» policier, avait affirmé à l'AFP une source policière.

«Opération spéciale»

L'homme semblait être sous l'influence de drogues, a assuré pour sa part le maire de Kiev, Vitali Klitchko, cité par l'agence Interfax-Ukraine.

La police a qualifié cette affaire de «préparatifs pour un attentat terroriste» et lancé une «opération spéciale», après avoir bloqué la circulation des voitures et du métro sur ce pont traversant le fleuve Dnipro, selon le chef de la police de Kiev, Andriï Krychtchenko. De nombreuses voitures de police et au moins un blindé ont été dépêchés sur les lieux, a constaté un photographe de l'AFP. Des tireurs d'élite ont également été déployés, selon les médias.

Cette situation, en pleine heure de pointe, a provoqué des embouteillages monstres dans la capitale ukrainienne, où des ponts relient le centre-ville à des quartiers résidentiels dont plusieurs se trouvent de l'autre côté du fleuve.

Les incidents impliquant des armes de guerre ne sont pas rares en Ukraine, où un grand nombre d'entre elles sont en circulation en raison du conflit avec des séparatistes prorusses dans l'est du pays, qui a fait près de 13'000 morts depuis 2014.

(afp/nxp)

Créé: 18.09.2019, 18h44

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.