Homs: la défense aérienne abat des missiles

SyrieLa défense aérienne syrienne a dit lundi soir avoir abattu des missiles au-dessus de la province de Homs. La coalition dément toute implication.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La défense aérienne syrienne «a abattu des missiles qui étaient entrés dans l'espace aérien au-dessus de la province de Homs» qui couvre le centre de la Syrie, a annoncé mardi l'agence de presse officielle Sana. La télévision officielle syrienne n'a pas identifié l'origine des missiles mais a dénoncé une «agression».

Une ONG, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), a fait état de fortes explosions entendues près de la base aérienne d'Al-Chaayrate, dans la province de Homs, et dans la région de Qualamoun, près de Damas, où deux autres bases aériennes sont situées. Toutefois, selon le dirigeant de cette ONG, Rami Abdel Rahman, aucune base aérienne n'a été touchée.

«Je ne suis pas au courant d'un tel incident», a affirmé un porte-parole de l'armée israélienne, interrogé par l'AFP sur des rumeurs selon lesquelles il pourrait s'agir d'une attaque israélienne. Israël a déjà mené dans le passé des frappes en Syrie.

La base militaire d'Al-Chaayrate, considérée par le Pentagone comme une source d'approvisionnement possible en armements chimiques, avait été frappée en avril 2017 par 59 missiles Tomahawk lors d'une opération américaine, en représailles à une attaque au gaz sarin attribuée aux forces syriennes.

A Washington, le Pentagone a démenti toute implication des Etats-Unis ou de la coalition qu'ils dirigent dans la région. «Il n'y a pas d'opérations des Etats-Unis ou de la coalition dans cette zone», a déclaré Heather Babb, porte-parole du Pentagone. (afp/nxp)

Créé: 17.04.2018, 03h10

Articles en relation

Pas d'enquête de l'OIAC avant mercredi

Syrie La Russie a expliqué que l'arrivée à Douma des enquêteurs de l'organisation en charge du contrôle des armes chimiques était repoussée à mercredi pour «des raisons de sécurité». Plus...

Moscou et Damas accusés d'entraver la mission

Syrie L'OIAC doit débuter lundi son enquête après l'attaque chimique présumée. Mais les enquêteurs n'ont pu accéder à Douma. Plus...

Trump veut toujours un retrait de Syrie

Etats-Unis Contrairement à ce qu'annonce la France, le président américain compte toujours retirer ses troupes de Syrie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.