Hong Kong: Pékin soutient toujours Carrie Lam

AsieLa dirigeante de l'exécutif de Hong Kong est sous pression après des manifestations géantes dans l'ex-colonie britannique contre son projet de loi d'extraditions vers la Chine.

Une manifestation estimée à deux millions de personnes a défilé à Hong Kong dimanche.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement chinois a réaffirmé lundi son soutien à la dirigeante de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, qui fait l'objet d'appels à la démission après des manifestations géantes dans l'ex-colonie britannique contre son projet de loi d'extraditions vers la Chine.

«Le gouvernement central continuera à soutenir fermement la cheffe de l'exécutif de la Région administrative spéciale» (Hong Kong), a déclaré devant la presse le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang, au lendemain d'une manifestation qui a rassemblé près de deux millions de personnes à Hong Kong selon les organisateurs.

Mme Lam, considérée comme étroitement inféodée au régime de Pékin, a annoncé samedi qu'elle renonçait jusqu'à nouvel ordre à présenter au parlement son projet de loi qui autoriserait à extrader des suspects vers la Chine continentale.

Un complot ourdi depuis l'étranger

Dimanche, au soir d'une nouvelle manifestation massive, elle a présenté ses excuses pour avoir semé le trouble dans le territoire. Les contestataires réclament désormais le retrait définitif du projet et la démission de Mme Lam.

Pékin a dit soutenir sa décision de suspendre la discussion du projet de loi. Mais le porte-parole de la diplomatie chinoise a répété lundi que, selon lui, les manifestations ne représentaient pas «l'opinion publique générale» de Hong Kong.

Interrogé sur la question de savoir si Pékin pensait toujours que ces manifestations étaient le résultat d'un complot ourdi depuis l'étranger, il a estimé que «des gouvernements et des responsables politiques étrangers ont jeté de l'huile sur le feu» depuis le dépôt du projet de loi en février. (ats/nxp)

Créé: 17.06.2019, 10h53

Articles en relation

Libéré, Joshua Wong prie Carrie Lam de partir

Hong Kong Libéré de prison lundi matin, le leader étudiant hongkongais a rejoint la mobilisation contre l'exécutif et demandé à sa cheffe de démissionner. Plus...

Deux millions de manifestants dans les rues

Hong Kong Malgré le recul du gouvernement, les manifestants étaient des centaines de milliers à envahir les rues de l'ancienne colonie britannique. Plus...

Hong Kong suspend le projet de loi controversé

Extradition Le gouvernement pro-chinois recule sur le projet de loi d'extradition qui suscite de violentes manifestations. Plus...

La colère monte contre la police hongkongaise

Asie La police de Hong Kong a longtemps été un exemple de probité et d'efficacité, mais, depuis quelques années, de nombreux Hongkongais ne lui font plus confiance. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.