Idleb: 28 morts dans des bombardements

SyrieLe régime syrien a une nouvelle fois bombardé la région d'Idleb, faisant 28 morts, dont 17 civils.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'était dit mardi «profondément préoccupé par l'aggravation des combats à Idleb»

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'était dit mardi «profondément préoccupé par l'aggravation des combats à Idleb» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De nouveaux bombardements des forces du régime syrien ont tué 17 civils et 11 combattants mercredi, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits humains (OSDH). Les frappes ont eu lieu dans une région du nord-ouest de la Syrie en guerre, dominée par des djihadistes.

Douze civils ont péri dans des frappes aériennes du régime sur un village dans la région de Jabal al-Zawiya, située dans le sud de la province d'Idleb, a rapporté l'OSDH. Le bombardement a détruit des commerces et déchiqueté des corps, a constaté un photographe de l'AFP qui a trouvé des restes humains à une centaine de mètres du lieu touché.

Quatre civils ont été tués dans des raids aériens sur des localités et villages voisins dans le sud de la province, tandis qu'un civil a péri dans d'autres frappes aux abords de la ville d'Idleb, a ajouté l'OSDH.

Dans le nord de la province voisine de Hama, des tirs de roquettes du régime ont tué 11 djihadistes, au lendemain de violents affrontements ayant fait au moins 55 morts dans les deux camps dont 14 morts parmi les forces du régime, selon la même source.

Appel au calme

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est dit mardi «profondément préoccupé par l'aggravation des combats à Idleb». «J'appelle en particulier les garants (du processus) d'Astana, et notamment la Russie et la Turquie, signataires de l'accord (de désescalade) de septembre 2018 pour Idleb à stabiliser la situation sans retard», a-t-il déclaré.

«Nous sommes confrontés à une catastrophe humanitaire», a pour sa part affirmé au Conseil de sécurité le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock.

L'accord de septembre 2018 était censé créer une «zone démilitarisée» avec pour objectif d'éviter une offensive d'envergure du régime, mais il n'a jamais été appliqué dans son intégralité, les djihadistes du groupe Hayat Tahrir al-Cham (HTS) refusant de se retirer du secteur appelé à devenir la «zone démilitarisée».

Intensification

Le régime et la Russie ont intensifié fin avril leurs bombardements sur la région d'Idleb et les zones adjacentes dans les provinces d'Alep, Hama et Lattaquié, des territoires dominés par le groupe HTS, formé par l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda.

Selon l'OSDH, les violences dans une région où vivent environ trois millions de personnes, dont un million d'enfants, ont tué plus de 400 civils depuis fin avril. Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a déjà fait plus de 370'000 morts et plusieurs millions de déplacés. (ats/nxp)

Créé: 20.06.2019, 01h34

USA: arrestation d'un réfugié syrien qui préparait une attaque contre une église

Mustafa Mousab Alowemer, arrivé de Syrie comme réfugié en août 2016, préparait un attentat à la bombe contre une église du quartier de North Side, à Pittsburgh, selon le vice-ministre de la Justice John Demers et le procureur fédéral de Pittsburgh, Scott Brady. Ce jeune de 21 ans «prévoyait d'attaquer une église au nom du groupe EI qui aurait pu tuer ou blesser beaucoup de gens», a indiqué un responsable du FBI, Michael MCGarrity. «Le FBI prend extrêmement au sérieux les attaques contre les églises et autres institutions religieuses et nous utiliserons toutes nos ressources pour arrêter les attaques terroristes à leur encontre.» Le suspect aurait notamment communiqué des documents sur la construction de l'église et l'utilisation d'explosifs à un homme qu'il pensait être un sympathisant du groupe EI, alors qu'il s'agissait d'un agent de la police fédérale américaine.

Articles en relation

L'ONU attire l'attention sur la situation à Idleb

Syrie Le secrétaire général de l'ONU a demandé à la Russie et la Turquie de stopper la «catastrophe humanitaire» en cours. Plus...

Selon le Kremlin, seuls les «terroristes» sont visés

Syrie Le gouvernement russe affirme que les bombardement de l'armée dans la province d'Idleb ne ciblent que les «terroristes». Plus...

Bombardements, Trump dit «stop!»

Syrie Dimanche, le président américain a appelé la Syrie et la Russie à cesser le bombardement d'Idleb, le dernier bastion de djihadistes. Plus...

Au moins 27 civils tués dans des raids du régime

Syrie Selon une ONG, des frappes aériennes dans les provinces d'Idleb et d'Alep ont fait de nombreuses victimes mardi. Plus...

23 civils tués dans des frappes sur Idleb

Syrie L'OSDH rapporte qu'au moins 51 soldats pro-régime et 36 djihadistes ont été tués en 24 heures en Syrie. A Idleb, 23 civils ont péri. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.