Passer au contenu principal

«L’important, c’est de fixer un cadre et accompagner»

Peut-on parler d’une addiction aux écrans comme c’est le cas pour l’alcool ou le tabac? Cinq questions posées à Addiction Suisse.

Lucile Ducarroz, cheffe de projet prévention chez Addiction Suisse
Lucile Ducarroz, cheffe de projet prévention chez Addiction Suisse
DR

Pas d’écran pour les moins de 2 ans, pas plus d’une heure par jour jusqu’à cinq ans. L’OMS a pour la première fois publié ses recommandations pour les plus petits. L’addiction aux écrans est un phénomène de plus en plus étudié. Lucile Ducarroz est cheffe de projet prévention, chez Addiction Suisse. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.