Un incendie criminel tue trois femmes Roms

ItalieLes plus hautes autorités italiennes et le pape François ont fait part mercredi de leur émotion après l'incendie d'un camping-car en périphérie de Rome.

Les victimes dormaient dans un camping-car quand il a soudainement pris feu.

Les victimes dormaient dans un camping-car quand il a soudainement pris feu. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les trois victimes, trois soeurs âgées de 4, 8 et 20 ans, dormaient avec leurs parents et leurs huit autres frères et soeurs quand le camping-car a soudainement pris feu, la nuit passée.

Des images d'une caméra de surveillance montrent un homme jetant avant l'embrasement une bouteille contre le camping-car, selon les enquêteurs. Ceux-ci, dans un premier temps, n'ont pas tranché entre un acte xénophobe ou un règlement de compte.

L'association 21 Luglio, qui dénonce régulièrement un sentiment diffus de rejet des Roms et des Sintis en Italie, a fait part de sa «douleur» tout en recommandant d'attendre les résultats de l'enquête.

«Un crime horrible»

Mais à travers la ville, cette douleur a été partagée. Le président de la République, Sergio Mattarella, a dénoncé «un crime horrible», la maire de Rome, Virginia Raggi, a dénoncé «une tragédie».

Et dans l'après-midi, le pape François a envoyé son aumônier auprès de la famille endeuillée pour apporter «une salutation et une aide concrète», selon le Vatican.

«Ce n'est pas la première fois que nous pleurons la mort d'enfants dans l'incendie d'un camping-car ou d'un campement de fortune», a rappelé dans un communiqué Francesco Rocca, président de la Croix Rouge italienne.

«En février 2011, quatre enfants étaient morts dans un incendie dans un camp rom. A Rome comme ailleurs en Italie, on continue de mourir d'exclusion sociale et de discrimination. Plutôt que de verser des larmes amères après les tragédies, les institutions devraient multiplier les efforts pour arriver dans les trop nombreuses zones grises de notre société», a-t-il ajouté. (afp/nxp)

Créé: 10.05.2017, 19h55

Articles en relation

Les Roms veulent plus de reconnaissance

Suisse A l'occasion samedi de la Journée internationale des Roms, des associations demandent qu'ils soient reconnus comme une minorité nationale en Suisse. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.